Découvertes
   

la marche du samedi matin - de bonne heure et de bonne humeur !

 

  

A Couin, village voisin (3 km) : "Chariots pour le transport d'eau à 100 m"
(texte peint sur ce mur par des soldats britanniques cantonnés ici en 1916)
et un étonnant monument à la mémoire des animaux "morts à la guerre"

 

 

 

 

 

 

Saint Léger les Authie, petit village picard de 98 habitants a reçu avec brio l'Association des Saint Léger de France et d'Ailleurs pour la tenue de son Assemblée Générale annuelle, lors du week-end prolongé du 1er Mai 2008.
Grâce à l'Association des Amis de Léo des Sources, avec le soutien de la Municipalité de Saint Léger les Authie, de la Communauté de Communes du Pays du Coquelicot, du Conseil Régional de Picardie, du Conseil Général de la Somme, les visiteurs ont profité d'un week-end festif, convivial et touristique.

Plus de 50 bénévoles, sans compter tous les logeurs, la mobilisation des associations locales, les traiteurs, les cuisiniers ont dépensé leur énergie pour accueillir, servir et distraire tous leurs convives. Le repas du samedi soir comportait, par exemple, plus de 400 couverts ! Chacun des repas, pris en commun, avait sa petite touche picarde.
Les soirées furent animées par un conteur local qui nous a fait découvrir l'âme picarde à travers contes et légendes et par un humoriste local qui a fait tordre de rire l'ensemble du public.

Chitcatt dans son spectacle - lien ICI

Manu et Chitcatt, tendrement enlacés

La prestation de l'Ecole de Cornemuse du Pays du Coquelicot ne manquait pas de tenue et rappelait aux spectateurs la présence héroïque des Ecossais durant la Grande Guerre.
Afin de laisser une trace de cette grande rencontre, une plaque commémorative, avec un blason du village, a été inaugurée par les autorités locales (...)

 

 

la prestation de l'Ecole de Cornemuse du Pays du Coquelicot

 

 

 Jean-Marie (à gauche), maire de St Léger les Authie, admiratif

 

 

 

 

 

 

 

 

applaudissements nourris
Luce (St Léger de Fourches 21) est folle de joie.

 

(...) Les organisateurs avaient programmé un après-midi "Picardie en Fête" alliant marché du terroir, jeux picards traditionnels, parcours thématiques (visite de l'église - évolution de l'habitat picard - cercle philatélique et participation des Offices de Tourisme).
La commune étant parsemée de retenues d'eau, l'Association de Pêche a initié les amateurs à son art : pêche au coup - pêche à la mouche - pêche à la carpe.
Des expositions mobiles ont attiré le public dans la salle des Fêtes : le Pays du Coquelicot - les " mûches " et réseaux souterrains aménagés - l'âme des maisons de la Picardie - les objets témoins de la 1re Guerre mondiale.
Une cérémonie religieuse était prévue dans l'église de Saint Léger avec la participation de la chorale "chanteurs d'un jour, chanteurs toujours".

Saint Léger les Authie est blotti dans un écrin de verdure, près des sources de l'Authie, petit fleuve côtier se jetant dans la Somme, sur près de 100 km. Situé aux confins de l'Artois et de la Picardie, en limite de la Somme et du Pas de Calais, les Léodégariens n'oublient pas de préciser que leur patois n'est pas très éloigné du "ch'ti".
L'agriculture est orientée vers l'élevage laitier, les porcins ou la volaille, avec une vie économique tournée vers les céréales et la betterave. L'habitat typique de cette région est marqué par des maisons et des fermes en briques rouges, parfois peintes, reconstruction généralisée après les destructions dues à la Grande Guerre.

Amiens, sa cathédrale gothique, la pureté de ses lignes, son quartier Saint Leu en bord de Somme, mérite plus qu'un détour et plus de temps pour la flânerie et la découverte.
La basilique d'Albert de stylo néo-byzantin, atteinte et détruite par les obus en 1916, a vu une partie de son clocher tenir debout, couronné par la " vierge penchée " jusqu'à la fin des combats.
La ligne de front de la bataille de la Somme, débutée le 1er Juillet 1916, était très proche de Authie. Si tous les Picards ont été impliquées dans le conflit, guerre de tranchées, barrage d'artillerie et pertes humaines phénoménales, les troupes britanniques et ses alliés du Commonwealth ont aussi énormément souffert : le circuit du Souvenir l'atteste au regard des différents monuments et mémoriaux jalonnant la ligne de front et la campagne picarde (...)

 

 

le marché du terroir, dans le village

 

  

 

 

 

 

le jeu de la "gernoule", comme on dit en ch'ti

 

 

 

 le javelot, tir sur cible - lien ICI

 

Kévin en plein effort pour sortir la carpe de l'eau

 

Félix et sa prise : une carpe de 6,700 kg !

 

(...) La 13e Assemblée Générale de l'Association des Saint Léger de France et d'Ailleurs a permis les retrouvailles annuelles de 150 de ses adhérents (58 communes adhérentes, 30 communes représentées) et la diffusion tant attendue du nouveau Guide 2008, comprenant le répertoire des 73 villages portant le patronyme de Saint Léger. L'année 2009 sera marquée par une grande Tombola nationale.

Rendez-vous est pris pour un Grand Rassemblement les 30 et 31 mai 2009 à Saint Léger près Troyes, en Champagne.
Saint Léger Magnazeix et Saint Léger le Guérétois étaient représentés par 10 Saint Léginauds et Amis de Léo Creusois.

Xavier Tingry - St Léger Magnazeix, le 5 mai 2008

 

 

 l'Assemblée Générale - mot d'accueil de Jean-Marie, maire

 

 

Marie-Josée, fatiguée et toujours souriante

 

 

 une partie du bureau de l'association

 

 

Raphaël présente le CDRom qu'il a préparé
et qui gère les inscriptions, les bilans et suivis de nos manifestations.

 

 

 une partie de l'auditoire

 

 

tout devant, nos amis de St Léger près Troyes (Aube), qui nous concoctent
pour la Pentecôte 2009 un 7e Rassemblement à la soupe champenoise !

 

 

sur l'estrade, une partie des cartons contenant le Guide 2008 des St Léger

Le Guide 2008 des 73 Saint Léger, grand frère de celui de 1998, comporte 128 pages et a été pour moitié subventionné par le sponsoring. Les pages de chacun des 73 St Léger ont toutes été validées par une personne au moins du Saint Léger concerné.
Les Guides vont être distribués gratuitement au correspondant de chacune de nos 73 communes, adhérentes ou non à notre association.

 

 

 

Nous venons de clôturer la 13e Assemblée Générale des Saint Léger de France et d'Ailleurs à Saint Léger les Authie, le 3 mai 2008.

Monsieur le député, maire d'Albert, président de la Communauté de Communes du Pays du Coquelicot, Monsieur le président du Conseil Régional étant excusé, Messieurs les Conseillers Généraux, Mesdames, Messieurs les Maires, Monsieur le commandant de la brigade d'Acheux en Amiénois ou ses représentants, monsieur le Président des Saint Léger de France et d'Ailleurs, Madame la présidente de l'association Les Amis de Léo des Sources, chers Amis des Saint Léger de Suisse, de Belgique et de France, chers amis voisins, si nous sommes aujourd'hui réunis, c'est grâce à l'initiative d'un homme, qui, il y a quelques années, a eu l'idée de faire rechercher et répertorier par ses élèves tous les Saint Léger de France et d'ailleurs, de prendre contact avec chacun d'eux par le biais des écoles et ainsi de nouer les premières relations, qui deviendront durables.

C'est ainsi que naquit l'association des Saint Léger de France et que la première Assemblée Générale eut lieu en 1996 à St Léger sous Cholet dans le Maine et Loire, d'où était partie la magnifique idée de ces rassemblements. J'espère, Christophe, que je n'ai pas trop déformé l'histoire en voulant la faire courte.

C'est pour nous aujourd'hui un moment historique que vit notre petite commune de Saint Léger les Authie, historique par l'ampleur de la manifestation, historique par le souvenir qu'elle laissera aux générations qui nous succèderont et qui sans aucun doute auront à cœur de reprendre le flambeau de cette magnifique aventure.
Aventure qui a commencé au retour du Rassemblement de 2005 à Saint Léger près Pons, dans la Charente Maritime. Lors d'une réunion, l'un des membres a lancé : "Pourquoi pas nous ? mais pas un rassemblement, c'est trop gros. Seulement une Assemblée Générale." Le défi était jeté, et au retour de l'Assemblée Générale chez nos amis suisses, la présidente Marie-Josée nous apprit que c'était gagné, nous organiserions l'Assemblée Générale de 2008.

L'aventure commençait, et c'est avec passion que nous nous sommes mis à l'ouvrage. L'Ascension 2008, elle, coïncide avec le 1er mai, la Fête du Travail, on ne saurait si bien dire… on ne savait pas le boulot qui nous attendait ! Ce jour qui nous paraissait encore si lointain arriva à grands pas en nous submergeant sous les préparatifs. Plus ce jour se rapprochait, plus la charge de travail augmentait ! Mais je pense qu'aujourd'hui, devant une telle assemblée, on ne peut que se réjouir, et remercier toutes les personnes, les associations, qui ont contribué avec l'association des Amis de Léo des Sources à la réussite de cette manifestation. Quelle satisfaction pour la présidente et les membres de son association !

Pour figer cet instant mémorable une plaque commémorative a été réalisée et fixée sur ce mur pour la postérité. Avant de dévoiler cette plaque, je souhaite rendre hommage à M. Songis qui a réalisé récemment le blason de notre commune, que vous pourrez voir partiellement de chaque coté de la plaque. L'intégralité du blason quant à elle a été gravée dans le bois par Jean-Pierre Jacquemont et exposée à l'intérieur de la salle. Merci à tous les deux pour ce travail.

Je vais demander à monsieur Demilly député, monsieur Nigaut conseiller général du canton d'Acheux en Amiénois, Monsieur Alain Robert président de l'association des Saint Léger de France et d'Ailleurs, Monsieur Christophe Ripoche président d'honneur, Madame Jacquemont présidente de l'association Les Amis de Léo des Sources, de venir me rejoindre afin de dévoiler cette plaque qui marquera la vie du village pendant je l'espère très longtemps.

Madame, messieurs, je vous prie d'avancer (...)

 

 

 

 

(...) Mesdames, Messieurs, chers amis, je vous remercie de votre attention et vous invite à partager ensemble le verre de l'amitié et du bonheur.

Que dure encore longtemps ces retrouvailles qui sont à elles seules une preuve d'amitié et de générosité !

Merci à tous !

le Maire, Jean-Marie Guénez

 

 

 

 

discours prononcés, le délicieux moment de l'apéritif au soleil
On dresse des plans sur la comète...

 

 

... bien plus tard, petits cadeaux remis aux organisateurs
ici, Hervé, maire de La Chapelle Iger (Seine et Marne)

 

 

bienvenue

le Pays du Coquelicot

visages

avant - après

 

 

 

 

http://www.stleger.info