Il existe 2 communes "Saint Léger" dans le Maine-et-Loire : St Léger des Bois et St Léger sous Cholet. Vous lirez ci-dessous que des dames s'y promenaient. S'y promènent encore ?

Source : "Incroyables faits divers en Maine et Loire" - Le Courrier de l'Ouest - 1er trimestre 2013

 

 

La ame lanche
de Saint-Léger 

 

Dans son édition du 30 septembre 1900, le journal l'Intérêt Public, entre deux faits divers, publie un étrange entrefilet : "On raconte que, depuis quelques nuits, une Dame Blanche apparaît aux passants attardés sur le route de Saint-Léger-des-Bois."
D'après la rumeur, "Cette Dame Blanche a même un si terrifiant aspect que sa seule vue provoque des syncopes." Pour preuve, "un messager des environs qui s'est évanoui au beau milieu du chemin lorsqu'il a croisé cette noctambule."

 

 

Le journaliste, quelque peu goguenard, se montre toutefois circonspect concernant ces "mystérieuses visions." Si la Dame Blanche appartient réellement au sexe aimable, les habitants de Saint-Léger ont bien peu de choses à redouter. S'il s'agit d'un homme, quelques gars solides s'arrangeront pour faire cesser la fumisterie. Aussi incroyable que peut être cette histoire, force est de constater qu'il ne s'agit pas d'un fait isolé, bien au contraire. Il faut bien reconnaître que ces croyances prennent toujours un malin plaisir à se glisser entre deux informations vérifiables, alimentant la rumeur et allant même parfois jusqu'à provoquer quelques scènes d'hystérie et de paranoïa collective.

 

 

 

 

La ame oire
de Cholet

 

 

La Dame Blanche de Saint-Léger-des-Bois n'est pas sans rappeler l'affaire de la Dame Noire de Cholet.
En février 1898, alors qu'il s'apprête à souper, un homme entend frapper à sa porte. Sur le perron de sa demeure, il tombe nez-à-nez avec un spectre mesurant à ses dires plus de deux mètres trente.
N'écoutant que son courage, il poursuit le fantôme dans les ruelles de Cholet, avant que celui-ci ne disparaisse comme par enchantement.

 

 

Choqué, l'homme se met à errer dans les rues, avant d'être arrêté par la maréchaussée et incarcéré. Ses propos incohérents et son air hagard ont tout bonnement conduit la police à conclure que le noctambule avait dû abuser de la dive bouteille.
Libéré et après quelques verres, l'homme se met à raconter son étrange mésaventure.
Il n'en fallait pas plus pour que la rumeur se répande dans toute la ville. Au bout de quelques jours seulement, plusieurs témoins affirment avoir croisé la fameuse Dame Noire.
Un homme, accusé d'être la Dame Noire, est obligé de présenter publiquement un acte notarié, prouvant qu'il il était absent l'une des nuits où a été aperçu le fantôme.

 

 

L'affaire tourne à l'hystérie. Une nuit, des miliciens aperçoivent une ombre.
Sans réfléchir un seul instant, ils la prennent en chasse, la rattrapent, la mettent à terre et lui assènent une multitude de coups de bâtons et de cannes plombées. Il ne s'agissait que d'un innocent badaud, apeuré par les cris et les vociférations. Largement relatée dans la presse locale, cette bévue devait mettre un terme définitif à l'affaire de la Dame Noire.

 

 

Connaissez-vous Eugène de Girardin ? 

 

 

 

http://www.stleger.info