LA OMME RANSPARENTE
DE ST LEGER
 

in "LA BELGIQUE HORTICOLE
Journal des jardins des serres et des vergers
Jardin fruitier"
par Charles et Edouard Morren
1863

 

 

"Ce fruit se trouvait à la grande exposition du congrès international de pomologie, qui s'est tenu à Namur, dans le riche contingent de M. Gérardi, président du comice agricole de St Léger.
Il attira l'attention générale par la singulière apparence de sa surface. De grandeur moyenne, il est d'un jaune pâle, de la teinte de certaines cires et la peau paraît être transparente ; elle est, en outre, d'une finesse extrême et criblée de petites ponctuations. Quelques côtes, de saillie moyenne, sont modelées autour de l'insertion du pédoncule.

 

 

Le zélé président du comice agricole de St Léger, auquel cette pomme appartenait, pria les pomologistes réunis à Namur de s'occuper de sa nomenclature : ceux-ci, d'un commun accord, lui donnèrent le nom de Transparente de St Léger.
Le propriétaire croit avoir reçu ce fruit du Piémont il y a quelques années. Cependant, il fructifie et mûrit fort bien sous le rude climat du Luxembourg. Sa maturité a lieu en septembre-octobre.
Il est d'une saveur assez fine et agréable, à chair acidulée et parfumée ; cependant ce serait un fruit de seconde classe si la beauté de son coloris et de son aspect n'en faisaient un bel ornement de dessert."

Source : http://pomologie.com/oc/belghort/1863.html

 

 

 

LES NFANTS DE LA RANSPARENTE
1/2
 

 

Source : L'Avenir - Luxembourg du 8 février 2008 http://www.lavenir.net

La pomme "transparente de Saint-Léger" ayant été retrouvée, un plant de ce pommier sera offert à tous les nouveau-nés de Saint-Léger, désormais.

"Nous avons décidé d'offrir chaque année un plant de transparente aux nouveau-nés." Ces quelques mots ne constituent pas un message codé. Ils décrivent en fait le cadeau patrimonial que les autorités communales de Saint-Léger ont décidé d'offrir à tous les nouveau-nés de la commune.
Et cela, histoire de favoriser la renaissance de la "Transparente de Saint-Léger", une pomme d'août faisant partie du patrimoine de la commune et qui avait bien failli disparaître à tout jamais.

Petit flash-back

Rappelez-vous en 2005, ce hasard qui a révélé aux autorités communales léodégariennes l'existence de la "transparente de Saint-Léger", dont apparemment on ne possédait aucune trace. Et cela avant la découverte sur Internet relatant sa présentation en 1843 à l'exposition du Congrès international de pomologie de Namur par M. Gérardi, le président du comice agricole de Saint-Léger (...)
Alors un avis de recherche est lancé. De nombreuses réponses parlent de "transparentes de Croncels", d'autres de "transparentes jaunes". Mais pas de "transparentes de Saint-Léger". Encore une fois, c'est par hasard qu'un vieil arbre soit découvert dans un verger de Gomery. Et confirmation est faite par un pomologiste. "Le pommier de Danièle Médard, dont la grand-mère provient de Saint-Léger, porte bien des "transparentes léodégariennes".
Et Danièle Médard a bien confirmé les qualités de ladite pomme : "Contrairement aux autres "transparentes", celle de Saint-Léger se conserve bien, ce qui lui donne d'incontestables qualités culinaires."

Un enfant, une Transparente

Des greffons ont été prélevés sur le vieil arbre et de nouveaux plants ont été greffés. Et pour pérenniser la "transparente" en terres léodégariennes, les autorités communales ont confié à Philippe Lempereur, l'échevin du Patrimoine, la gestion de l'opération "Un enfant, une transparente".
Concrètement, chaque année, les nouveau-nés de l'année précédente recevront un plant de transparente accompagné d'un diplôme précisant l'endroit exact où l'arbre a été planté.
Et c'est ainsi que les vingt-sept premiers nouveau-nés de l'année 2006 ont reçu leur plant. "Étant donné la relance d'une variété quasi disparue, seuls vingt-sept plants ont pu être greffés. Les autres nouveau-nés de 2006 ont donc reçu un bon valable pour l'an prochain", précise l'échevin du Patrimoine tout en lançant ce nouvel appel : "Si par bonheur vous découvrez un pommier porteur de la "transparente de Saint-Léger", faites-moi signe !"

 

 

LES NFANTS DE LA RANSPARENTE
2/2
 

 

Source : L'Avenir - Luxembourg du 20 mars 2012 http://www.lavenir.net

Samedi, 27 têtes blondes sont devenues marraines et parrains d’un plan de Transparente, une variété de pommes originaire de Saint-Léger.

Samedi dernier 17 mars, du côté du lac de Conchibois de Saint-Léger. Pas moins de 27 têtes blondes dans les bras de leurs parents posent devant des sacs verts d’où sortent les branches d’un jeune arbre. Un pommier, précisément un porte-greffe destiné à porter des "Transparentes de Saint-Léger". Une variété de pommes d’août originaire du village mise en valeur en 1863 au Congrès international de pomologie de Namur. Une variété retrouvée presque miraculeusement en 2005 dans un verger de Gomery, la grand-mère de la propriétaire actuelle étant originaire de Saint-Léger : "Elle avait rapporté ce plant du village et a toujours parlé de pomme de Saint-Léger".

Opération "Un enfant, une Transparente"

Pour faire simple, depuis 2005, le collège communal de Saint-Léger a trouvé une manière originale de réintroduire la transparente sur la commune de Saint-Léger en offrant, chaque année, un plant de Transparente aux enfants nés deux ans auparavant. Ce sont donc les enfants né en 2010 qui ont reçu leur plant samedi dernier. Ils deviennent ainsi marraines et parrains diplômés de ces arbres que papas et mamans vont planter près de leur domicile. Cela dit, le retour de la Transparente s’inscrit dans la dynamique plus large de "Saint-Léger, village du miel". L’échevin Philippe Lempereur, explique : "Aujourd’hui, l’opération a permis la plantation de plus de 200 pommiers de Transparentes. Sans compter ceux que nous avons planté dans le verger communal qui jouxte le rucher didactique". Sucrée à souhait, cette pomme d’août a un côté mellifère et devrait faire des merveilles sur une tarte en accord parfait avec le pain et le gâteau au miel... de Saint-Léger-en-Gaume bien sûr !

 

 

article du journal "L'Avenir" en date du mardi 7 mars 2017 à lire ici

 

 


 

 

ECETTES AUMAISES

 

 

 

La Touffaye

Pommes de terre étuvées

Ingrédients pour 4 personnes
Préparation
  • 1 kg de pommes de terre un peu farineuses, genre bintje
  • 1 bonne tasse d'échalotes
  • 200 g de lard maigre, coupé en lardons
  • 3 cuillères à soupe bombées de farine
  • 400 g de saucisson à cuire
  • 2 gousses d'ail
  • eau
  • pas de sel (le lard et le saucisson suffisent)
  • faire fondre les lardons dans une casserole en fonte, les réserver
  • ajouter la farine, la faire brunir très fort
  • ajouter la tasse d'échalotes épluchées et découpées
  • mettre les pommes de terre coupées, bien mélanger, couvrir d'eau
  • ajouter l'ail coupé et les lardons réservés, laisser cuire 30 min
  • mettre le saucisson lavé à l'eau chaude, laisser cuire encore

 

Le pâté gaumais

Tourte à la viande typique du pays gaumais

Ingrédients
Préparation

Marinade

  • 1 kg de viande
  • 5 cuillerées de vinaigre
  • 1 cuillerée d'huile
  • 7 échalotes
  • 4 gousses d'ail
  • 3 feuilles de laurier
  • 2 branches de thym
  • 1 gros bouquet de persil
  • sel et poivre
  • 1 verre de vin blans sec

Paté

  • 500 g de farine
  • 2 oeufs
  • 150 g de beurre
  • 1 cuillerée de saindoux
  • 1 tasse de lait
  • 60 g de levure
  • 1 oeuf battu pour dorer la pâte
  • du sel
  • découper la viande en petis morceaux de 2 cm et la faire mariner 2 jours et 2 nuits
  • retourner la viande de temps en temps
  • préparer une pâte levée
  • la diviser en 2 parties
  • déposer une partie sur une tourtière beurrée
  • mettre la viande marinée dessus
  • recouvrir la viande du reste de pâte
  • percer le pâté en son milieu
  • badigeonner la pâte avec un oeuf battu
  • cuire 1h 1/4 au four, thermostat 4

 

on appétit !

 

 

 

 

http://www.stleger.info