La croix du Champ du Repos

 

 

La voici décrite en 1861 par Amédé Gayot :

 




 

La voici décrite Charles Fichot, en 1884, dans sa "Statistique Monumentale de l'Aube" :

 

(...) Contre le mur méridional de l'édifice, dans le cimetière, près de la saillie de la sacristie, est placée la croix monumentale du Champ de Repos.
En 1816, quand la flèche tomba, cette croix fut brisée par les éclats de bois de la charpente de la flèche.
Elle mesure 4m 50 dans toute son élévation et repose sur un piédestal aux moulures renflées à talons, renforcé sur ses angles par 4 têtes de mort, destinées à maintenir l'équilibre de la colonne.
Au centre de la colonne se détache en demi-relief une jolie petite statuette de saint Léger.
Le prélat est vêtu de ses habits sacerdotaux, la mitre en tête ; il tient sa crosse de la main gauche et de la droite une espèce de bâton, ou bien un sceptre comme maire du palais pendant les troubles de la minorité de Clotaire III.
La rugosité de la pierre ne permet pas de préciser l'objet ; serait-ce le coutelas qui servit à son martyre ? (...)

la croix du cimetière, en 1884

 

Cette croix est entrée en 1904 au musée du Louvre. Nous l'avons retrouvée telle qu'elle apparaît aujourd'hui :

 

 

Cette croix était, à l'origine, dressée au centre du cimetière entourant l'église Saint-Léger, à Saint-Léger-près-Troyes (Aube)
accidentée en 1816 par la chute de la flèche de l'église
restaurée et remontée contre le mur de l'édifice
déplacement suivi, en 1850, de l'érection d'une nouvelle croix dans le cimetière
Le musée du Louvre conserve le chapiteau ionique qui porte la date de 1691, il appartient à un remaniement du 17e siècle.

"La Crucifixion" : pierre calcaire, date approx. entre 1500 et 1520, artiste anonyme, acquise en 1906

 

Au centre de la colonne se détache en demi-relief une jolie petite statuette de saint Léger. Le prélat est vêtu de ses habits sacerdotaux, la mitre en tête ; il tient sa crosse de la main gauche et de la droite une espèce de bâton, ou bien un sceptre comme maire du palais pendant les troubles de la minorité de Clotaire III. La rugosité de la pierre ne permet pas de préciser l'objet ; serait-ce le coutelas qui servit à son martyre ?

 

musée du Louvre (propriété de l'Etat) département des Sculptures - Aile Richelieu - RDC - Section 11

Sources :

 

l'église St Léger est classée monument historique

les croix de chemin à St Léger

l'Arbre de la Liberté de St Léger

coupures de presse du début du XXe siècle

 

 

 

 

 

http://www.stleger.info