oirée fricaine organisée par l'association rokula

le samedi 10 mars 2012 au Centre socio-culturel de Saint Léger le Petit

 

Cette soirée solidaire organisée par l'association KROKULA, Association d'Aide au Développement Economique des Populations du Sud, s'inscrit dans le cadre des actions d'information et de sensibilisation qui sont conduites auprès du grand public.
Les bénévoles de cette association accompagnent les porteurs de micro-projets économiques.
Ils ont voulu, au cours de cette soirée, placer l'Afrique au cœur de ce programme de divertissement et en faire profiter les habitants de St Léger le Petit et ses environs.

 

 

Ainsi, une soixantaine de participants ont assisté au programme suivant :

  • Apéritif de bienvenue :
    2 boissons africaines étaient proposées : le jus de bissap (boisson douce et rafraîchissante à base de fleurs d'hibiscus) et le jus de gingembre, plus corsé.
  • Menu :
    Salade sénégalaise à base d'avocat et de crevettes, le tout lié par de la mayonnaise mélangée à une purée de mangue et allongée avec du jus de pamplemousse
    Plat principal : un attiéké au poulet préparé selon une recette ivoirienne (pays d'origine d'Hélène, la cuisinière)
    Plat composé de poulet et de légumes braisés (oignons carottes, ignames appelés aussi patates douces, tomates, bananes plantain, choux) accompagné de riz et surtout de manioc
    Salade de fruits africaine (bananes, oranges, citrons verts et jaunes, ananas, pommes, kiwis, mangues, goyaves, litchis, grains de raisin) ; fruits découpés au coupe-coupe.

 

 

  • Conte africain présenté par Gabriel KINSA, conteur congolais originaire de Brazzaville
    Universel, le conte est à l'origine un récit transmis oralement de génération en génération, et présent dans toutes les cultures, et à toutes les époques.
    Forme dégradée du mythe, le conte a surtout une fonction ludique.
    Avec son brio habituel, Gabriel KINSA raconte, joue, mime, bruite, danse et chante son Afrique.
    A travers, les péripéties de ses personnages, il touche notre imaginaire et comble notre besoin profond du merveilleux.

 

 

  • Animation musicale par l'orchestre de percussionnistes de l'Association Inter Cœur Afrique (association qui organise des cours de percussions et de danses africaines)
    Depuis le fond des âges, les instruments de percussions ont accompagné l'homme dans sa musique, dans sa danse et dans ses rituels.
    Les percussionnistes utilisent principalement les djembés (fûts de bois où est montée une peau d'animal) pour perpétuer les rythmes traditionnels africains.

 

 

 

 

erci de fermer l'agrandissement.

 

 

 

http://www.stleger.info