Les Galvachers du Morvan est un groupe folklorique de Château-Chinon (Morvan). On découvre sur leur site la signification de "galvacher" mais également l'explication du sobriquet "dresse-oreilles", que voici :

(...) Le sens et l'origine du mot "galvacher" ont été définitivement donnés par un Morvandiau authentique, le meilleur spécialiste des patois du Morvan et de l'ancien français, Claude Régnier (1914-2000), professeur à la Sorbonne :

 

 

Les "galvachers" sont bien des "voituriers morvandiaux qui descendent de leurs montagnes pour exercer leur profession de petits entrepreneurs de transport". Le mot n'est pas d'origine morvandelle, mais berrichonne : "galvache" est une déformation de "galouache" ou "galouage", le fait de "courir les chemins".

"En fait, il s'agit bien de termes péjoratifs au départ. Les surnoms ne sont jamais élogieux, même à l'intérieur du même groupe humain.
Voici des exemples morvandiaux :
les habitants de Saint Léger-de-Fougeret, qui passent pour vaniteux, ont reçu de leurs voisins le nom de "dresse-oreilles" et les gens d'Arleuf sont les "rô" d'Arleuf. On a soutenu qu'ils devaient ce surnom au fait qu'ils se précipitaient comme des rô (des éperviers) sur les jolies filles de Château-Chinon. La bonne blague ! Ils le doivent à l'emploi fréquent qu'ils font de rô, soit pour "le" (cela) - I vâ rô i dire - "je vais le lui dire" soit pour "leur" - I atât reû se rô - "j'avais été chez eux". Les habitants des villages qui n'emploient pas "rô" se figurent qu'ils parlent mieux !

A plus forte raison, les appellations seront-elles dénigrantes lorsqu'elles sont données par des hommes de la plaine à des hommes de la montagne, par des sédentaires à des travailleurs ambulants."

II faut donc renoncer à trouver une origine noble à galvacher, mais les descendants de ces vaillants ne s'en porteront pas plus mal".

 

 

"Galvacher" est un surnom donné par moquerie aux charretiers morvandiaux par les Berrichons, chez qui ils venaient faire des charrois : le Galvacher, montagnard jugé et un peu méprisé par les gens de la plaine, est un "traîneur de chemins".

 

le site des Galvachers du Morvan

 

 

 

 

 

http://www.stleger.info