ISTOIRE DU ILLAGE

 

St Légier-La Chiésaz
à travers les siècles

 

 

 

 

e territoire actuel date de l’an 1300, année de l’inféodation de la baronnie.

En 1367, Marguerite de Blonay échange le fief de Saint-Légier et La Chiésaz contre la maison forte de Denens, appartenant à la Maison de Savoie.
Celle-ci devint ainsi le seigneur direct de nos villageois.

Plus tard, sous le régime bernois, la baronnie passa entre différentes mains jusqu’en l’an 1565, année où elle redevint propriété des barons de Blonay.

En l’an 1591, un de ces derniers vendit le domaine d’Hauteville et La Veyre-Devant à Jérôme Ginillat.
Septante-cinq ans plus tard, cette belle propriété fut acquise par Abram Dubois, qui la fit ériger en seigneurie indépendante de la baronnie de Saint-Légier- La Chiésaz.

 

vue générale de St Légier-La Chiésaz

 

à St Légier

 

Près d’un siècle plus tard, en l’an 1760, Pierre-Philippe Cannac acquis à son tour ce domaine, mais plus restreint que celui connu à ce jour, en même temps que la baronnie de Saint-Légier –La Chiésaz.
Le nouveau propriétaire fit reconstruire et agrandir le château pour en faire le superbe bâtiment que nous connaissons et admirons aujourd’hui.

Un terrible incendie détruisit une grande partie du village dans la nuit du 18 au 19 mars 1830.
Malgré l’intervention de 32 pompes venues de toute la région, les maisons et les granges de 21 familles furent la proie des flammes.
Près de 90 personnes se retrouvèrent sans abri.

L’école, construite dans la seconde moitié du XVIIIe siècle devint trop petite au fil des ans et fut rasée et fit place en 1892 au collège de La Chiésaz qui était un modèle du genre.
Il comprenait un aula destiné au Conseil communal, aux soirées de sociétés et à diverses manifestations.

L’église, construite dès le XIe siècle, est affectée au culte protestant.
La communauté catholique dispose quant à elle d’une chapelle construite en 1961 entre Blonay et Saint-Légier.

 

 

 

Avant la construction des autoroutes N9 et N12, les terrains situés autour de l’échangeur de La Veyre se trouvaient en zone de locatifs résidentiels.
En juin 1979, l’Etat de Vaud cédait à la commune différents terrains pour compenser les emprises de l’autoroute N12 et des divers ouvrages annexes.

En 1980, la dernière étape de l’important complexe du " Clos Béguin " fut inaugurée. En 1981, le Conseil communal adoptait l’ensemble du nouveau plan de zones et des terrains du Rio Gredon et de La Veyre d’Enhaut.
Ceux-ci furent affectés en zone industrielle.

Afin de remédier à l’éparpillement des services communaux, le Conseil acceptait, en novembre 1983, la proposition de la Municipalité de doter Saint-Légier-La Chiésaz d’une infrastructure regroupant tous les services administratifs, l’office postal et quelques surfaces commerciales.
Ainsi naquit le complexe administratif et commercial situé entre la route des Deux-Villages et le chemin de Chamoyron.

A ce jour, Saint-Légier est donc une commune prospère et qui offre un large éventail d’activités industrielles et artisanales. 

P.Frasseren 17.04.2000

 


 

 
 

RIGINE DE LA ARONNIE

 

 

cte fondateur 

Les origines de la commune sont lointaines et imprécises.
Avant le Xe siècle, il existait une paroisse rurale assez vaste dont la petite église mérovingienne était à Saint-Légier (au lieu-dit Sur-la-Chapelle, entre le chemin du Champ- aux-Lièvres et la route du Tirage).

C'était à la fois une circonscription religieuse, administrative et judiciaire.

Le territoire actuel date de l'an 1300.
Le septième jour des ides de juin de cette heureuse année, le quart de la vallée inférieure de Blonay comprenant Hauteville et les villages de Saint-Légier et de La Chiésaz est cédé à la Maison de Savoie.

Le comte Amédée de Savoie érige cette nouvelle possession en baronnie, la Baronnie de Saint-Légier-La Chiésaz, la constitue en fief noble en faveur de Jean de Blonay et fait sans tarder construire la maison forte de Saumont afin d'assurer les communications de ses états avec Fribourg et Berne par Fruence et Châtel-St-Denis.

En fait les communiers de la nouvelle baronnie n'ont pas changé de maître.
Ils demeurent les sujets des sires de Blonay installés dans la contrée depuis 1079.

 

 

AU NOM DU SEIGNEUR AINSY SOIT IL

L’an du mesme 1300 Indiction 13me le 7me des Ides de Juin a Blonay dans l’Eglise parochiale du mesme lieu en presence du moy notre et des tesmoins soubscripts, par ce public instrument, a tous approise euidemment que a l’instance et requisition de moy notre soubscript pnt receuant et stipulant toutes et singulieres les choses dans le pnt instrument contenues en qualité de personne publique au nom, pour, et en faveur d’Illustre homme le Seigneur Amédé Comte de Sauoye, et de Noble homme Jean de Blonay comm’ aussy de tous ceux ausquels il appartient, ou deuant, ou pourra appartenir à l’aduenir.

CONFESSENT et publiquement recognoissent tous et singuliers les hommes soubscripts pleinement certains de leur droit, non par la force, non par fraude, non par crainte conduits, ny en quelque chose circonuenus par machination de dol ou de fraude, tenir, deuoir tenir, et vouloir tenir, en fief et du fief, et du directe domaine dudt Jean de Blonay toutes et singuiËres les choses et possessions soubscriptes, de justes causes et tiltres et abergemts faits par ledt Jean et ses predecesseurs ausdts hommes soubscripts, ainsy que dans la confessions d’un chaq’un des hommes soubscripts est plus amplement contenu, et Iceux deuoir pour lesdtes choses lesquelles ils tiennent dudt Jean en fief, et au nom de fief, tailles, censes et seruices, plaits et autres usages, comme cy apres d’un chaq’un separement et en particulier il apparoitrat euidemment dans leurs confessions.

ET PREMIEREMt a l’instance de moy Notre soubscript stipulant et receuant a la forme et maniere que dessus, et a l’Instance dudt Jean Seignr de Blonay a confessé et recogneus Aymon de St-Ligier par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu corporellement presté, tenir, deuoir tenir, et vouloir tenir en fief et au nom de fief dudt Jean, tout son tenement et abergemt, et deuoir audt Jean pour ledt abergemt dix sols Lauzannois pour la taille et estre homme taillable dudt Jean et deuoir au mesme trois deniers et obole de reuenus par an, et une couppe et demie de beau fromt et une couppe d’auoine pour l’auoinerie.

 

 

hôtel-pension Richemont

 

ITEM aux instances predtes Uldrit de St-Ligier a confessé et recogneus par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu corporellement presté tenir en fief et au nom de fief dudt Jean tout son tenement et abergemt et deuoir audt Jean pour ledt abergemt 10 s. Lauz. pour la taille et estre homme taillable dudt Jean et deuoir au mesme 4 d. et obole de reuenus par an, deux coup. de beau fromt et une couppe d’auoine pour l’auoinerie. ITEM Jaquier de St- Ligier aux instances predtes a confessé et recogneus par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu corporellement presté tenir dudt Jean en fief et au nom de fief tout son tenement et abergemt et deuoir audt Jean 10 s. Lauz. pour la taille et estre homme taillable dudt Jean et deuoir au mesme 3 s. 3 d. et obole de reuenus par an, deux coup. de beau fromt et une coup d’auoine pour l’auoinerie.

ITEM Burquard de St-Ligier aux instances predtes a confessé et recogneus par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu corporellement presté, tenir dudt Jean tout son tenement et abergemt et deuoir audt Jean pour ledt abergemt 4 s. pour la taille et estre homme taillable dudt Jean et deuoir au mesme une couppe d’auoine pour l’auoinerie.

ITEM Humbert frere dudt Burquard aux instances predtes a confessé et recogneus tenir dudt Jean tout son tenement et abergement en fief et au nom de fief, et deuoir audt Jean pour ledt abergemt 3 s. et 4 d. Lauz. pour la taille et estre homme taillable dudt Jean et deuoir au mesme une couppe d’auoine pour l’auoinerie, et a confessé ces choses par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu corporellement presté aux instances susdtes.

ITEM LIGIER fils de Jordan de St -Ligier aux instances predtes a confessé et recogneus par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu corporellement presté tenir dudt Jean en fief et a nom de fief tout son tenement et abergement et deuoir au mesme Jean 9 s. Lauz. pour la taille et estre homme taillable dudt Jean et deuoir au mesme 2 s. 8 d. de reuenus par an, une coup. de beau fromt et une coup. d’auoine pour l’auoinerie.

ITEM Mermet fils de Mariette aux instances predtes a confessé et recogneus par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu corporellement presté, tenir en fief et a nom de fief dudt Jean tout son tenement et abergemt et deuoir au mesme 4 s. Lauzan. pour la taille et estre homme taillable du mesme, et deuoir au mesme 3 s. reuenus par an, un bichet de beau fromt et une couppe d’auoine pour l’auoinerie.

 

 

ITEM Jaquier fils de ladte Mariette aux instances predtes a confessé et recogneus par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté tenir en fief et a nom de fief dudt Jean tout son tenement et abergemt et deuoir au mesme pour ledt abergemt 4 s. de taille et estre homme taillable dudt Jean, et deuoir au mesme 2 couppes de beau fromt de reuenus par an et une couppe d’auoine pour l’auoinerie.

ITEM Bertold Surd de St -Ligier aux instances predtes a confessé et recogneus par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu corporellement presté tenir dudt Jean en fief et a nom de fief tout son tenement et abergement et deuoir au mesme pour ledt abergemt 4 s. Lauz. pour la taille et estre homme taillable dudt Jean et deuoir au mesme demie coup. de beau fromt de reuenus par an et une coup. d’auoine pour l’auoinerie.

ITEM Guigon de St-Ligier aux instances predtes a confessé et recogneus par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu corporellement presté, tenir dudt Jean en fief et a nom de fief tout son tenemt et abergemt et deuoir au mesme 4 s. Lauz. de taille et estre homme taillable d’iceluy et deuoir au mesme 3 grons de beau fromt de reuenus par an et une coup. d’auoine pour l’auoinerie.

ITEM ledt Jean Seignr de Blonay a l’instance de moy notre soubscript stipulant et receuant au nom que dessus tenir le tenement au Bochat, lequel tenemt luy doibt de taille 4 s. Lauz. et l’hommage taillable et une coup. d’auoine pour l’auoinerie, et ce a confessé par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu corporellement presté.

ITEM Jaquier de la Pallud (soit du Marest) aux instances predtes a confessé et recogneus par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu corporellement presté tenir dudt Jean en fief et a nom du fief tout son tenemt et abergemt et deuoir audt Jean pour ledt abergemt 4 s. Lauz. de taille et estre homme taillable dudt Jean et deuoir a iceluy une coup. de fromt pour l’auoinerie.

 

 

 

ITEM Nath de la Pallud (soit du Marest) aux instances predtes a confessé et recogneus par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu corporellement presté tenir dudt Jean en fief et a nom de fief tout son tenement et abergemt et deuoir au mesme pour ledt tenement 6 s. Lauz. de taille et estre son homme taillable et deuoir a iceluy 12 d. de reuenus par an, une coup. de beau fromt et une coup. d’auoine pour l’auoinerie.

ITEM Wullielme de Coster aux instances predtes a confessé et recogneus par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu corporellement presté tenir dudt Jean en fief et a nom de fief tout son tenement et abergemt et deuoir audt Jean 19 s. Lauz de taille et estre homme taillable dudt Jean et deuoir au mesme 8 d. de reuenus par an, 3 coup. de beau froment et une coup. d’auoine pour l’auoinerie. ITEM Jaques de Coster aux instances predtes a confessé et recogneus par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu corporellement presté, tenir dudt Jean en fief et a nom de fief tout son tenement et abergemt, et deuoir a iceluy pour ledt abergemt 18 s. Lauz. de taille et estre homme taillable dudt Jean, et deuoir a iceluy 8 d. de reuenus par an, quatre coup. de beau fromt et le domaine.

ITEM 4 coup. de beau fromt pour la terre qui fut d’Anathoile de Paleir.

ITEM 4 coup. de beau fromt pour la terre qui fut de Coionnay. ITEM une couppe d’auoine pour l’auoinerie.

ITEM Jaquet Palions aux instances predtes a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellement presté, de tenir dudt Jean en fief et a nom de fief tout son abergemt et tenement, et deuoir a iceluy dudt abergement 4 s. de taille et estre homme taillable dudt Jean et deuoir au mesme deux d. de reuenus par an et une couppe d’auoine pour l’auoinerie.

ITEM Jaquet d’Estraz aux instances predtes a confessé et recogneus tenir dudt Jean en fief et a nom de fief par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu corporellement presté tout son tenement et abergemt et deuoir a iceluy pour son tenemt 7 s. Lauz. de taille et estre homme taillable dudt Jean et deuoir a iceluy une coup. d’auoine pour l’auoinerie.

 

 

ITEM Jaques Ruffi de Aissens aux instances predtes a confessé et recogneus par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu presté tenir dudt Jean en fief et a nom de fief tout son tenement et abergemt et deuoir audt Jean pour ledt abergemt 4 s. de taille et estre homme taillable dudt Jean et deuoir a iceluy demie coup. de beau fromt de reuenus par an et une coup. d’auoine pour l’auoinerie.

ITEM Aymon de Messiez aux instances predtes a confessé et recogneus par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu corporellement presté tenir dudt Jean tout son tenement et abergemt en fief et a nom de fief et deuoir audt Jean 4 s. de taille et estre homme taillable dudt Jean et deuoir a iceluy demie coup. de beau fromt de reuenus par an et une coup. d’auoine pour l’auoinerie.

ITEM Richard Amaugins a confessé et recogneus aux instances pretes par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu corporellement presté tenir en son fief et a nom de fief dudt Jean son abergemt et tenement et deuoir audt Jean pour la taille 4 s. de taille et estre homme taillable dudt Jean et deuoir a iceluy deux coup. de fromt de reuenus par an et une coup. d’auoine pour l’auoinerie.

ITEM Girod de Mussens aux instances predtes a confessé et recogneus par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu corporellement presté tenir en fief et a nom de fief dudt Jean tout son tenement et abergemt et deuoir audt 4 s. 8 d. de taille et estre homme taillable dudt Jean deuoir a iceluy demie coup. de beau fromt de reuenus par an et une couppe d’auoine de l’auoinerie, et deux autres coup. et demie de fromt de reuenus par an.

ITEM Jordanier aux instances predtes a confessé et recogneus par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu corporellement presté tenir dudt Jean en fief et a nom de fief tout son tenement et abergemt et deuoir audt Jean pour ledt tenemt 4 s. 8 d. de taille et estre homme taillable dudt Jean et deuoir a iceluy une couppe d’auoine pour l’auoinerie.

 

 

ITEM Thomas frere dudt Jordanier aux instances predtes a confessé et recogneus par son seremt sur Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté tenir dudt Jean en fief et a nom de fief tout son tenemt et abergemt et deuoir audt Jean pour ledt tenemt 4 s. 8 d. de taille et estre homme taillable dudt Jean et deuoir a iceluy une couppe d’auoine pour l’auoinerie. Et les trois freres Richard, Jordan, et Thomas, ont confessé par leur serement predt deuoir audt Jean 4 s. 3 coup. et demie de beau from t de reuenus par an et demie coup. de from t de cense a la feste Natiuité du Seignr. ITEM Perrette Cheualeri aux instances predtes a confessé et recogneus par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu corporellement presté tenir dudt Jean en fief et a nom de fief tout son tenement et abergem t et deuoir audt Jean pour ledt tenem t 10 s. de taille et estre femme taillable dudt Jean et deuoir a iceluy Jean une couppe d’auoine pour l’auoinerie.

ITEM Humbert Marins aux instances predtes a confessé et recogneus par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu corporellement presté deuoir audt Jean dix d. de reuenus par an et une coup. d’auoine pour l’auoinerie a cause des choses qu’il tient dudt Jean en fief et a nom de fief.

ITEM Perret frere dudt Humbert aux instances predtes a confessé et recogneus deuoir audt Jean 4 d. une coup. de fromt de reuenus par an et une coup. d’auoine pour l’auoinerie pour les choses lesquelles ils tiennent dudt Jean en fief et a nom de fief, et ont confessé ces deux freres par leudt serement deuoir audt Jean a cause predte trois grons de fromt de reuenus par an.

ITEM Perret de la Chiesaz a confessé et recogneus par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu corporellement presté aux instances predtes deuoir audt Jean 3 d. Lauz. de reuenus a cause des choses qu’il tient d’iceluy en fief et a nom de fief.

ITEM Michel de la Chiesaz aux instances predtes a confessés et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellement presté deuoir audt Jean une couppe de reuenus par an pour le Champ de la Meiry qu’il tient d’iceluy en fief et a nom de fief.

ITEM Perret Duri aux instances predtes a confessé et recogneus par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté deuoir audt Jean deux coup. et demie de beau fromt de reuenus par an et une coup. d’auoine pour l’auoinerie a cause des choses qu’il tient dudt Jean en fief et a nom de fief.

 

 

 

ITEM Wullielme de la Chauanaz aux instances predtes a confessé et recogneus par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté deuoir audt Jean un d. de reuenus par an et une couppe d’auoine pour l’auoinerie pour les choses qu’il tient dudt Jean en fief et a nom de fief.

ITEM Jean frere dudt Wullielme aux instances predtes a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté deuoir audt Jean un d. de reuenus par an et une coup. d’auoine pour la terre qu’il tient d’iceluy en fief et a nom de fief.

ITEM ledt Jean Seignr de Blonay a la requisition de moy notre soubscript stipulant et receuant a la maniere et forme de dessus a confessé et recogneus par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu corporellement presté que Aymon Du Champ luy doit 6 d. de reuenus par an pour la curtine de sa maison et deux coup. et demie de beau fromt de cense pour le verger et terre qu’il tient a Veuay, qu’il tient du mesme en fief et a nom de fief.

ITEM Aymon Garin (ou Garni) aux instances predtes a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté deuoir audt Jean une coup. un gron et demi de beau fromt pour luy et Pierre son frere a cause de la terre qu’ils tiennent en fief et a nom de fief du mesme.

ITEM Jean Garin (ou Garni) aux instances predtes a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté deuoir audt Jean une coup. un gron et demi de fromt de reuenus par an a cause de la terre qu’il tient en fief et a nom de fief du mesme.

ITEM Martin Pastoris aux instances predtes a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté deuoir audt Jean demie coup. de beau fromt de reuenus par an a cause de la terre qu’il tient dudt Jean en fief et a nom de fief, et ce a confessé ledt Martin pour luy et ses freres. ITEM ledt Jean Seignr de Blonay a confessé et recogneus par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté à l’instance de moy notre soubscript stipulant et receuant au nom que dessus que la femme de Jeannet et Jaquier son frere luy doivent demie coup. de beau fromt de reuenus par an a cause de la terre qu’ils tiennent d’iceluy en fief et a nom de fief.

 

 

ITEM Piscoz Pastor aux instances predtes a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté deuoir audt Jean 12 d. Lanz. une coup. et un gron de fromt de reuenus par an a cause des choses qu’il tient en fief et a nom de fief d’iceluy.

ITEM Aymon frere dudt Piscoz aux instances predtes a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté deuoir audt Jean une coup. et un gron de beau fromt de reuenus par an a cause des choses qu’il tient d’iceluy en fief et a nom de fief.

ITEM ledt Jean Seignr de Blonay a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté que Jeannet Gay lui doibt 3 coup. et demie de beau fromt de reuenus par an et une coup . d’auoine pour l’auoinerie a cause des choses qu’il tient d’iceluy en fief et a nom de fief. Item 2 s. de reuenus par an a cause que dessus.

ITEM Vincent de Blonay aux instances suscriptes a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellement presté deuoir audt Jean demie coup. de beau fromt pour la vigne de la Cleua de reuenus par an, laquelle vigne il tient en fief et a nom de fief du mesme.

ITEM Pierre Dou Mengins et Perrette sa soeur aux instances predtes ont confessé et recogneus par leurs seremts sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté deuoir audt Jean demie coup. de beau fromt de reuenus par an a cause de ce qu’ils tiennent en fief et a nom de fief.

ITEM Pierre Furguns aux instances predtes a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté deuoir audt Jean une couppe d’auoine de reuenus par an pour la terre qu’il tient de luy en fief et a nom de fief.

ITEM Rolet Gardon et son frere aux instances predtes ont confessé et recogneus par leurs serements sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté deuoir audt Jean a cause de la terre qu’ils tiennent d’iceluy en fief et a nom de fief trois coup. de beau fromt de reuenus par an.

ITEM Jaques Régis et Jean son frere aux predtes instances ont confessé et recogneus par leurs seremts sur les Sts Euangiles de Dieu corporellement prestés deuoir audt Jean deux d. de reuenus par an pour la terre qu’ils tiennent d’iceluy en fief et a nom de fief.

 

 

ITEM Wullielme Dogoz a confessé et recogneus aux instances predtes deuoir audt Jean 9 d. et obole, 2 coup. et un gron de reuenus par an et une coup. d’auoine pour l’auoinerie a cause des choses qu’il tient d’iceluy en fief et a nom de fief.

ITEM Pierre Sachez aux instances predtes a confessé par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté deuoir audt Jean 10 d. demie coup. de beau fromt et une coup. d’auoine pour l’auoinerie de reuenus par an a cause des choses qu’il tient en fief et a nom de fief.

ITEM Jeanne sa soeur aux instances predtes a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté deuoir audt Jean 2 d. de cense pour la terre qu’elle tient d’iceluy en fief.

ITEM Humbert de la Trebuni aux instances pdtes a confessé et recogneus pas son seremt sur les Sts Euanguiles de Dieu corporellemt presté deuoir audt Jean 10 d. de reuenus par an une couppe d’auoine pour l’auoinerie a cause des choses qu’il tient d’iceluy en fief.

ITEM Pierre frere dudt Humbert aux instances pdtes a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté deuoir audt Jean 10 d. de reuenus annuel et une coup. d’auoine pour l’auoinerie a cause des choses qu’il tient d’iceluy en fief et a nom du fief.

ITEM Agnes belle soeur desdts freres aux instances predtes a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté, tenir en fief et a nom de fief dudt Jean les choses pour lesquelles elle doit a iceluy 10d. 2 coup. et demie de beau fromt de reuenus par an et une coup. d’auoine pour l’auoinerie a cause des choses qu’il tient d’iceluy en fief et a nom de fief.

ITEM Jaquette Pugnoda a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellement presté aux instances pdtes deuoir audt Jean 8 d. 2 coup. de fromt de reuenus annuel et une coup. d’auoine pour l’auoinerie a cause des choses qu’il tient de luy en fief et a nom de fief.

ITEM Girard, Jean, Jaquet, Uldric, et Perret, freres de la Leschiery ont confessé et recogneus aux instances predtes par leurs seremts sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt prestés deuoir audt Jean 6 s. Lauz. de reuenus par an 8 coup. de beau fromt a cause des choses qu’ils tiennent en fief et a nom de fief d’iceluy.

 

 

ITEM Vincent Berodez aux instances pdtes a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté deuoir audt Jean 14 d. demie coup. de fromt de reuenus par an a cause des choses qu’il tient d’iceluy en fief et a nom de fief et que iceux freres de la Leschiery doivent une coup. d’auoine pour l’auoinerie.

ITEM Perret Faber aux instances predtes a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté deuoir audt Jean 5 s. Lauz. 5 coup. de beau fromt de reuenus par an a cause de la terre et des choses qu’il tient en fief et a nom de fief d’iceluy.

ITEM Jean Jocerand aux instances pdtes a confessé et recogneus par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté deuoir audt 5 s. et un d. et 8 coup. de fromt de reuenus par an a cause des choses qu’il tient dudt Jean en fief et a nom de fief.

ITEM Girard Morant aux instances predtes a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté deuoir audt Jean 20 coup. et demie de fromt de reuenus par an a cause de son tenement qu’il tient dudt Jean en fief et a nom de fief.

ITEM ledt Jean Seignr de Blonay a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté a l’instance de moy notre souscript stipulant et receuant au nom que dessus, que a cause de la garde de St -Ligier il percoit et luy est deheu annuellemt 22 s. Lauz. Item que pour sa part et a cause de sa part du Grand Champ luy est deheus de reuenus par an 200 s. Lauz. Item que pour la vigne et a cause de la vigne du Loup luy sont deheues 10 l.. Lauz. de reuenus par an.

ITEM Wulliette Ly Pirey aux instances predtes a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté deuoir audt Jean 2 coup. et demie de fromt a cause des terres de la Chinalettaz et de la Deneuaz lesquelles il tient du mesme en fief et a nom de fief.

ITEM Truchet aux instances predtes a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellement presté deuoir audt Jean 5 coup. de beau fromt de reuenus par an a cause de sa vigne et terre de la Contamina lesquelles il tient en fief et a nom de fief du mesme.

ITEM ledt Jean Seignr de Blonay a l’instance de moy notre soubscript stipulant au nom que dessus a confessé et recogneus par son seremt predt que luy est deheu a cause de la garde dez leau appellée Carrajoz contre la Veuayse deux muids de beau fromt de reuenus par an. Item que les enfants de Wullieme Wicroz luy doiuent 22 s. de reuenus par an a cause des choses qu’ils tiennent de luy en fief et a nom de fief. Item que les hoirs Buemondi luy doiuent 3 d. et deux coup. de beau fromt de reuenus par an pour la terre de la Geneurosaz et de la Danay.

 

 

ITEM Musurderius aux instances predtes a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté deuoir audt Jean 3 s. de reuenus par an pour la terre de Ognona et une coup. de fromt pour le Crest au Carpin que le predt tient dudt Jean en fief.

ITEM la Relaissée de Laurent de Sommont aux instances predtes a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté deuoir audt Jean une coup. de fromt pour la Geneurosaz laquelle elle tient d’iceluy en fief et a nom de fief .

ITEM Jaquet Faber aux instances predtes a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté deuoir audt Jean une coup. de beau fromt pour la terre de la Geneurosaz qu’il tient en fief et a nom de fief du mesme.

ITEM Pierre de Mussilye aux instances predtes a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté deuoir audt Jean une coup. de beau fromt de reuenus par an a cause de la chose qu’il tient d’iceluy en fief et a nom de fief.

ITEM Jean de la grange aux instances predtes a confessé et recogneus par son seremt deuoir audt Jean 12 d. Lauz. de reuenus par an pour la terre du Crest de Corniaux laquelle il tient d’iceluy en fief et a nom de fief.

ITEM Guidone de Auberenges aux instances predtes a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu presté, deuoir audt Jean 9 s. de reuenus par an pour la vigne de Deueyn et la terre de Gillamont lesquelles il tient en fief et a nom de fief du mesme.

ITEM Wullielme Jorans aux instances predtes a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté deuoir audt Jean une coup.

de fromt pour la Geneurosaz de reuenus annuel, laquelle il tient en fief et a nom de fief du mesme.

ITEM Jeannet Ly Baus a confessé et recogneus aux instances predtes par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté deuoir audt Jean une coup. de fromt pour la terre de la Geneurosaz laquelle il tient du mesme en fief et a nom de fief.

ITEM Perret Cuset aux instances predtes a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu presté deuoir audt Jean 18 d. pour la terre et autres choses lesquelles il tient en fief et a nom de fief du mesme.

 

St Légier - la scierie

 

la scierie (détail)

 

la forge

 

l'atelier du maréchal

 

ITEM Perrod de Albignon aux instances predtes a confessé par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu presté deuoir audt Jean 2 s. Lauz. de reuenus par an a cause des choses qu’il tient en fief et a nom de fief du mesme.

ITEM ledt Jean Seignr de Blonay aux instances de moy notre soubscript a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté que Ly Chanex luy doiuent deux coup. de beau fromt de reuenus par an a cause des choses qu’ils tiennent d’iceluy en fief et a nom de fief.

ITEM que les hoirs Chapiron luy doiuent 12 s. Lauz. pour la terre dessoub Larberaz (ou Larbetaz) qu’il tient de luy en fief ou a nom de fief .

ITEM que Uldric Berars luy doibt deux coup. de beau fromt pour la vigne de Deueyn laquelle il tient d’iceluy en fief et a nom de fief.

ITEM que Jeannette Ly Conu luy doibt une coup. de beau fromt de reuenus annuel pour les choses qu’elle tient de luy en fief.

ITEM qu’il perceoit et doibt perceuoir annuellemt pour les terrages de Gillamont un muid de beau fromt de reuenus par an.

ITEM qu’a luy est deheu a cause du dixme de Deueyn un muid de vin de reuenus par an.

ITEM qu’il percoit dans la vigne de Tessieur (ou Cesieur) la quatrieme gerle ce qui est estimé enuiron un muid de vin de reuenus par an laquelle vigne tient a pnt ledt Jean, quoique ceux cy doiuent la cense des choses existantes dans le mandement de Blonay soit qu’ils soient libres soit qu’ils soient taillables et le direct domaine de toutes les choses predtes.

ITEM Ema d’Ostes aux instances predtes a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté deuoir audt Jean 4 coup. et un gron de beau fromt de reuenus par an et une coup. d’auoine pour les choses qu’elle tient en fief et a nom du fief du mesme.

ITEM Martin Mollant aux instances predtes a confessé et recogneus par son seremt sur les Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté deuoir audt Jean une coup. et demie de beau fromt de reuenus par an pour les terres de Deueyn qu’il tient de luy en fief et a nom de fief. ITEM la Cortoise a confessé et recogneus aux instances pdtes par son seremt sur les Sts Euangiles presté q’icelle doibt audt Jean une coup. de fromt pour ses terres de Deueyns lesquelles elle tient de luy en fief et a nom de fief.

 

 

 

 

 

 

 

 

le clocher de St Légier
carte écrite en 1902
éditée par l'Office Polygraphique de Vevey

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

l'église en 1933

 

 

ITEM Ly Dogou aux instances susdtes ont confessé et recogneus par leurs serements sur les Sts Euangiles de Dieu presté deuoir audt Jean une coup. de fromt pour la terre de Deuyen qu’ils tiennent d’iceluy en fief et a nom de fief.

ITEM Ciboliers aux instances pdtes a confessé et recogneus par son serement sur les Sts Euangiles de Dieu presté deuoir audt Jean une coup. d’auoine de reuenus par an pour la terre qu’il tient de luy a fief et a nom de fief.

OR TOUTS et un chaq’un les hommes suscripts pour eux et leurs heritiers et successeurs universels ont promis a moy notre souscript pnt et solennellement stipulant, receuant a la maniere et forme que dessus, et audt Jean Seignr de Blonay pnt et receuant pour luy et ses heritiers par solemnelle et valide stipulaon et par pactes expres, la bonne foy entreposée, et par leurs seremts predicts et soub l’obligation de touts leurs biens pnts et futurs les predtes confessions auoir pour certaines aggreables et fermes et les perpetuellement tenir et inviolablement observer et ne jamais faire ny venir contre par quelque occasion ou cause de droit soit de faict, ny consentir a quelqu’un qui voudrait venir au contraire. Renonceant en le fait tous et singuliers les hommes suscripts par leurs seremts pacts et stipulations premis et premises a toutes exceptions de dol mauuais, crainte et au droit disant la confession faicte par erreur pouuoir estre reuoquée et enfin a tout droit canonique et civile, escript et non escript, et a tout droit et aide fauorable de faict par lequel contre toutes les predteschoses ou quelq’une d’icelles, on pourrait faire ou venir de droit et de fait, et au droit disant la generale renonciation ne valoir si la speciale n’a precedé. A ces choses furent tesmoins appellés et requis Barthelemi secretaire de discret homme le Seignr Humbert de Sale professeur en droit Juge du Chablay, le Seignr Bernard Cur de Ceudrefin, Jaques Poncet bourgeois de Ville neufue, Jaques du Coster, Pierre Achears de Blonay.

 

le quartier de la gare

 

SUBSEQUEMMENT l’an, Indiction, Jour, et Lieu que dessus, en presence de moy notre et des tesmoins soubscripts, par ce public Instrument a tous apparoisse euidemment que comme ainsy soit que les Nobles hommes, ledt Jean Seignr de Blonay et Pierre son frere, ayent uendus toutes et singulieres les choses qu’ils auoient ou tenoient, ou que l’on cognoissoit auoir et tenir en la paroisse de Allyer, d’Ollon, et de Bey, et generalement tout ce qu’ils auoient, tenoient et possedoient par eux ou par autre dez le lieu nommé Turchifadel en dessus jusques au territoire de BranÁon proche Martigny au Seignr Nicolas de Bilens professeur en droit, toutes et singulieres lesquelles choses lesdte freres tenoient d’Illustre homme le Seignr Amédé Comte de Sauoye predt en droit fief et gentil, et ledt Seignr Comte aux prieres et a la requisition desdts Jean et Pierre freres, a laudé et consenti toutes les choses predtes vendues audt Seignr Nicolas de pur et mere allod, et lesdts freres Jean et Pierre en recompense destes choses vendues et pour le laod predt par une donation pure et irreuocable entre les vifs, ont donné et concedé audt Seignr Comte la quatre part pour indiuis de tout le mandement de Blonay excepté le chateau et le bourg de Lansaz et les choses qui sont contenues dans les terreaux soit fossez dudt chasteau. Et en appres le Seignr Rodolphe de Bilens iadis chevalier, et Thomas de Conflans autrefois Baillis dans le Chablais pour ledt Seignr Comte de la volonté expresse dudt Seignr Comte et du commandemt particulier d’iceluy mesme, ont donné et concédé en vrai fief, directe et gentil, la quatre part predte pour indiuis dudt mandement ausdts Jean et Pierre freres ainsy que toutes les choses sont contenues en certaines lettres scelée du sceau dudt Seignr Comte desquelles la seconde ligne commence (derunt) et la penultieme (fruit unt sumpto). Et subsequemment par disposition et accord faict auec ledt Comte de Sauoye par ledt Jean Seignr de Blonay, et ledt Seignr Comte aye commandé a Pierre Siluestre son procureur de Chablais et a Huguet Pontesii son chastelain de la Tour Proche Veuay, que toutes fois et quantes que par ledt Jean ils seront requis de diuiser la quatrieme partie dudt mandement que iceux appres s’estre entierement enquis de la uerité sur la ualeur et auantage de la ualeur dudt mandmt de Blonay ils fassent ladte diuision, et icelle quatrieme partie diuisée, ils receussent au nom dudt Seignr Comte comme il leur semblera expedient, receuant dudt Jean bonnes lettres et asseurances scellées du sceau d’iceluy Jean Seignr de Blonay, ainsy qu’il est contenu dans les lettres du predt Seignr Comte enuoyées audts procureur et Huguet desquelles lettres la 3e ligne commence (cum inter nos) et lantepenultieme finit (dare litteras), et lesdts procureur et Huguet estant requis avec instance d’exécuter ledt mandat contenus en dictes lettres. C’est pourquoi estant diligemment enquis de la uerité touchant la ualeur et la faÁon de la ualeur dudt mandemt de Blonay par lesdts procureur et Huguet, c’est pourquoy s’estant specialement transporté a Blonay comm’ils asserent, et a la requisition dudt Jean, iceux procureur et Huguet, comm’aussy ledt Jean pnt, et entre eux la diuision faicte dudt mandemt et pour la quatrieme partie dudt mandement diuisée, toutes et singulieres les choses contenues en cest instrument estimées et assignées auec le mere, mixte, impere et omnimode Juridiction, par lesdts procureur et Huguet et aussy par ledt Jean Seignr de Blonay. Iceluy Jean non par force, non par fraude, non par crainte induit, ny en quelque chose circonuenus par machination de dol ou de fraude, sachant, bien aduisé, et libre, ainsy qu’il assere, donne, deliure, cede, et concede a cause que dessus, par donation pure et irreuocable entre les vifs, moy notre soubscript stipulant et receuant pour et au nom du dudt Seignr Comte toutes et singulieres les choses susescriptes, assaur la quatrieme part du mandemt predt, se constituant le mesme Jean, a iceluy mesme au nom dudt Seignr Comte toutes et singulieres les choses pdtes, assauoir la quatrieme part dudt mandemt. Toutes et singulieres lesquelles choses, assaur la quarte part dudt mandemt, ledt Seignr Comte a donné, deliuré, et concedé, audt Jean receuant pour luy ses hoirs en fief libre, directe, et gentil, auec tous ses droits et appartenances.

 

 

CONFESSE en outre ledt Jean et publiquement recognoit a l’instance de moy notre soubscript stipulant et receuant comme dessus, tenir, deuoir tenir, et vouloir tenir en fief, du fief, et directe domaine du Seignr Comte prdt la quarte part dudt mandemt diuisé comme dessus, assaur tous et singuliers les hommes suscripts, taillables, libres, ou francs ensemble auec d’iceux et d’un chaq’un iceux, les terres, prés, vignes, bois, maisons, censes, seruices, plaitz, usages, tailles, complentes, coruées, droits, juridictions simples et omnimodes, mere et mixte impere, chasse, pesche, pasquiers, et toutes autres choses quelconques de quel nom qu’elles puissent estre censées ou appellées, et qu’elles appartiennent et doiuent appartenir audt Jean a cause du fief ou riere fief, Jurisdiction, Seigneurie, ou Baronnie, ou autrement en quelque maniere ou cause des choses cy dessus contenues, assignées et déclarées ainsy que toutes et singulières elles sont déclarées a iceluy appartenir.

OR LEDt Jean a promis en presence de moy notre soubscript solemnellemt stipulant et receuant a la façon et forme que dessus et au nom de dessus, par solemnelle et valide stipulation, par pact expres, la bonne foy entreprosée, et par son seremt sur le Sts Euangiles de Dieu corporellemt presté, toutes et singulieres les choses contenues dans cet instrument pour luy et ses hoirs et successeurs uniuersels auoir pour certaines agreables et fermes, les tenir perpetuellement et inviolablement observer et ne faire ou venir au contraire, a raison, occasion, ou cause quelconque ny consentir a quelqu’un voulant contreuenir.

 

peintures murales à St Légier

 

ET LES TROIS autres parties du predt mandemt de Blonay auec tous leurs droits et appartenances soient, demeurent, et doiuent demeurer a iceluy Jean et a ses hoirs quittes et libres de pur et franc allod nonobstant les conuentions susdites.

RENONCEANT le mesme Jean en le faict par pacte, et par son serement predt a toute exception de dol mauuais, de crainte et d’action informe†: Au droit disant la confession faicte hors de jugement ne valoir de droit, au droit disant que la confession faicte par erreur peut estre reuoquée, a l’exception desdtes confessions non faictes ou faictes sans cause, a toute deception, et enfin a tout droit canon et civile, et coustume, et a tout aide et benefice de droit par lequel on pourroit faire ou venir contre les choses predtes de droit ou de fait, et au droit disant la generale renonciation ne valoir si la speciale n’a precedé. Et le dt Jean a dict et protesté que par le pntes confession et diuision faictes au modes, formes, pactes, et conuentions faictes entre ledt Seignr Comte et iceluy Jean contenues dans lesdtes lettres scellées du sceau d’iceluy Seignr Comte, ne seroit causé aucun préjudice a iceluy Jean ains que luy et ses hoirs demeurent saufs a l’auenir selon la teneur desdtes Lettres. Et moy Pierre du Jardin du diocese de Lauzanne clerc, notaire publique du sacré palais imperial, et juré de la cour dudt Seigneur Comte ay esté pnt aux choses predtes, les ay escrit et signé de mon signet en estant requis en tesmoignage de la uerité, a qui il a esté ordonné de faire deux instruments de mesme teneur a dire d’un ou plusieurs experts de toutes et singulieres les choses susdtes toutefois la substance non changée. Pour plus grande fermeté caution et certitude de toutes les choses promises, Nous Amédé Comte de Sauoye auons fait apposer notre sceaux a ce public instrument.

 


 

Lien : Vous trouverez ici bien d'autres cartes postales anciennes et là des vieux documents fort intéressants sur St Légier et les environs (état de la population en 1794, mémoire sur l'établissement de la cloche de l'école, Incendie du village de Chernex avec la liste des donateurs de St Légier...)

 

 

 

 http://www.stleger.info