St Léger de Montbrillais : un mont qui brille de mille... raisins !

Si vous invoquez saint Vincent, patron des vignerons, et que vous goûtez le chenin frais au creux des immenses caves, vous repartirez le coeur léger et verrez ce mont qui brille de sa blancheur éclatante.

On monte dans des ruelles creusées dans le roc, on descend dans des galeries inouïes, on sillonne le vignoble et puis on prend goût à la vie en humant le nectar des vignerons.

A Montbrillais ou à Bessé, le monde troglo s'insinue dans les moindres replis, forgeant le caractère sans égal de ces hameaux où sommeille un monde souterrain étonnant.  

 

 

 

 

 

 

St Léger de Montbrillais vu de la route de Bessé

 

 

 

vue depuis la route de Bessé

vue depuis la route de Ternay

 

 

 

https://www.facebook.com/Saint-Léger-de-Montbrillais-735867973120906/

 

 

 

https://www.facebook.com/michel.hupon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces clichés proviennent de la page FB "Saint Léger de Montbrillais - Juste pour le plaisir"
lien ici :
https://www.facebook.com/Saint-Léger-de-Montbrillais-735867973120906/

 

 

 

 

 

Montbrillais

 

 

 

troglodytes à Montbrillais

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bessé

 

 

 

https://www.facebook.com/michel.hupon

 

 

 

https://www.facebook.com/michel.hupon

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces jolies photos sont signées Mikasky et proviennent du site http://www.panoramio.com
Visitez ses galeries, dont une sur St Léger bien sûr. Un plaisir pour l'oeil ! http://www.panoramio.com/user/1033177

 

 

 

 

le Moût d'Or 2010

avril 2010 - 10e concours du "Moût d'Or", à la cave de Villeneuve -17 viticulteurs de l'appellation "Saumur Vienne" présentent le fruit de leur travail et leur savoir faire.

 

  

 

le château de la Rouvraye

Le château de la Rouvraye se compose d'un ensemble de constructions édifiées entre le XIV-XVIe et le XIXe siècle sur la commune de St Léger de Montbrillais.

Une lecture de l'architecture du bâtiment, notamment de la charpente, laisse penser qu'un premier bâtiment remonte au Moyen-Age et fut sans doute un château de défense.

L'observation de l'ensemble fait apparaître une grande complexité puisque le bâtiment a aujourd'hui une forme en U. S'il s'élève sur un étage d'un côté, il se dresse sur 2 niveaux à l'aplomb d'une cour basse intérieure avec une belle façade du XVIe. La chapelle semi troglodytique avec une charpente entièrement restaurée borde la cour intérieure. Un pigeonnier et de nombreuses caves troglodytiques complètent l'ensemble.

 

le château de la Rouvraye - http://www.mesvoyagesenfrance.com/

Le château, clos de murs jusqu'aux années 1990, est aujourd'hui visible depuis la RD 347 qui se situe à une distance de près de 400 mètres. Une vigne sépare le château de la route nationale. Un mur de pierre de près de 3 mètres de hauteur ne longe plus qu'une partie de la propriété, notamment la chapelle et une petite maison datant de la fin du XIXe. L'entrée principale s'ouvre par une grande grille en fer forgé de fabrication comtemporaine. 

 

le château de la Rouvraye

Depuis la route départementale, on aperçoit un grand corps de bâtiment de 30 mètres de long, avec une tour carrée du XVIe dont le pignon nord-est garde des traces, et à l'autre extrémité un pigeonnier du XVIe.

Ce pigeonnier à l'extrémité nord du château a une belle voûte en pierre, et a commencé à faire l'objet de travaux visant à conforter d'urgence sa stabilité (2007). Le lanterneau tombé dans les années 70 devrait être remonté à l'occasion des travaux de restauration.

Il a dû être à l'origine une tour défensive, comme en témoignent les meurtrières des murs. A l'intérieur, l'échelle centrale est toujours visible, de même que de nombreux boulins.

Le château un rôle de défense de Loudun contre les nombreuses invasions dont la ville fut l'objet durant 4 siècles. La viticulture et la culture de céréales ont permis à cet ensemble de parvenir au XXIe siècle.

 

 

 

dolmen de la Fontaine du Son

 

 

 

 

 

http://www.mesvoyagesenfrance.com

 

 

les photos d'Henri (2012)
 

erci de fermer l'agrandissement sinon.

 

 

 

http://www.stleger.info