Saint-Léger la Pallu - la rue principale
On remarquera la pompe à essence devant l'épicerie Sauvaget.

 

 

 

Saint-Léger la Pallu - la rue principale en 1960

 

 

 

l'église de Saint-Léger-la-Pallu et le prieuré

L'église de Saint-Léger tire son nom du saint Léger, abbé de Saint-Maixent, conseiller de la reine Bathilde au VIIe siècle. Ensemble, ils abolissent l'esclavage dont sont victimes les Gaulois, mais Saint-Léger est assassiné. Son corps est rapatrié à Saint Maixent et le cortège s'arrête près de Marigny. C'est là qu'au XIe siècle sera construite l'église consacrée au martyr. Une petite vigne a été plantée devant l'entrée à la place d'un cimetière dont il subsiste une sépulture.
Pour entrer dans l'église, il faut descendre quelques marches car elle a été construite sur la pente qui descend vers la Pallu. L'intérieur est lumineux et richement orné de sculptures.
L'église a été récemment restaurée ainsi que le prieuré qui la jouxte. C'était une auberge sur le chemin du pélerinage de Saint Jacques de Compostelle.
Il a été transformé en Espace Culturel avec un riche programme annuel de spectacles.

Source et liens :

 

 

 

 

 

 

 

 

Marigny-Brizay - la place vers 1905
A bord de sa "de Dion-Bouton, modèle 1902", Raoul Perret,
maire de Vendreuvre et député de la Vienne, est accueilli par les édiles locales.

 

 

 

 

 

 

la place

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marigny-Brizay - la place de l'église

 

 

Marigny-Brizay - l'église et la poste

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

un mariage vers 1900

 

 

 

 

 

 

l'église de Marigny-Brizay - sa façade du XIIIe siècle

 

 

 

l'église Saint Etienne de Marigny-Brizay

L'église Saint Etienne, fondée au Xe siècle, a connu au cours des temps de nombreux aléas. De l'origine il ne subsiste que la travée centrale par laquelle on accède au clocher, qui abrite une précieuse cloche offerte en 1573 par Gabrielle de Mareuil, veuve de Nicolas d'Anjou. A l'intérieur de la nef, on peut admirer plusieurs chapiteaux sculptés et une chapelle sermi-enterrée.
Une première restauration a été effectuée au début du XVIIe siècle, mais l'église fut fort malmenée pendant la Révolution puis tranformée à la fin du XIXe. Le choeur et les deux transepts actuels ont alors été édifiés. En 1945, l'abside a été dotée de vitraux.
Si vous vous promenez autour de l'église, vous pourrez aussi admirer dans un angle extérieur une statuette de saint Vincent, patron des vignerons qui a toujours été naturellement vénéré sur la commune de Marigny-Brizay. Cette statuette a été offerte et installée dans les années 1950 par plusieurs viticulteurs locaux.

 

 

 

la place - l'église - la mairie de Marigny-Brizay

 

 

 

Marigny-Brizay - l'église Saint Etienne, de nos jours

 

 

Une 2e page vous attend ici

 

 

 

 

http://www.stleger.info