Les anciens à l'honneur

 

26 décembre 2008

Par un temps véritablement hivernal, les Champelliens âgés de 75 ans et plus, dont le doyen est Paul Rignault, ont été invités par le comité champellien des fêtes et des loisirs, à participer à un goûter des plus agréables à la salle des fêtes. Au nombre de 64 dans le village, les "anciens" ont passé un moment convivial de retrouvailles.

photo E. Berthier

De son côté la municipalité a offert un colis à chacun.

© Le Bien Public


  
 

Saulieu et son canton : un voyage dans le temps

 

6 juillet 2007

Maryse Rozerot, enfant de Champeau-en-Morvan, vient de sortir un ouvrage intitulé Saulieu et son canton.
Elle l'a présenté à ses nombreux amis et habitants de Champeau-en-Morvan et déjà ce livre semble faire des émules de par sa beauté et toutes les photos anciennes qu'il contient.
Contactée par les éditions Alan Sutton de Saint-Cyr-sur-Loire, Maryse Rozerot aura mis une année pour réaliser ce magnifique ouvrage, véritable voyage dans le temps qui suscitera l'enthousiasme des anciens et la curiosité des plus jeunes.

Maryse Rozerot entourée d'Anne-Catherine Loisier, conseiller général,
et de Maryse Bollengier, maire de Champeau (photo E. B.)

En fait, toutes ces scènes du passé ne sont pas uniquement un voyage nostalgique mais plutôt la redécouverte d'une terre aux multiples facettes. Grâce à des cartes postales et photos anciennes, Maryse Rozerot pose un regard, au fil des 128 pages de ce livre, sur les vieilles rues de Saulieu, de Rouvray et de La Roche-en-Brenil, les boutiques disparues, les foires et les marchés. Elle part ainsi à la rencontre des petits exploitants agricoles courageux et conte la longue histoire de Saulieu, patrie du sculpteur François Pompon.
L'auteur parcourt le canton en montrant les châteaux et les traditions de Saint-Andeux, Saint-Germain-de-Modéon, Thoisy-la-Berchère, Villargoix, Juillenay, La Motte-Ternant, Saint-Léger-de-Fourches, Saint-Didier, Molphey, Sincey-les-Rouvray. Et elle termine par une pause gastronomique à Saulieu, haut lieu de l'art culinaire, grâce à Alexandre Dumaine et Bernard Loiseau.

Format : 165 X 235 mm - 19,90 - http://www.editions-sutton.com/

© Le Bien Public


 

Les aînés à la fête

 

22 décembre 2006

Dimanche après-midi, les anciens de la commune de Champeau-en-Morvan, âgés de plus de 75 ans et au nombre de 53, étaient invités par le comité champellien des fêtes et des loisirs à partager un goûter de Noël à la salle des fêtes du village.

Comité des fêtes et municipalité ont gâté les aînés du village. (photo E. B.)

35 personnes ont participé à cet après-midi convivial animé par trois musiciens du groupe Résonnance trad qui ont interprété avec brio des airs de musique traditionnelle. Ce fut également l'occasion pour la municipalité de distribuer les colis de Noël.

© Le Bien Public


  
 

Opération nettoyage

 

30 octobre 2006

Les vacances de la Toussaint ont démarré activement pour les adolescents et jeunes de quatrième et de troisième des paroisses de Saulieu et de Liernais. En effet, ils ont mené une vaste opération de nettoyage des boiseries de l'église de Saint-Léger-de-Fourches. Sous la direction de Bernard Vial, menuisier, ils ont fait la chasse aux cirons, minuscules insectes qui se logent dans le bois.

Les jeunes ont retroussé les manches pour chasser les cirons. (photo E.B.)

La commune de Champeau-en-Morvan a fourni le produit et les jeunes leur énergie pour cette opération qui a été l'occasion de passer une journée bien sympathique et surtout très utile avec sœur Colette et le père Theuret.

© Le Bien Public


 

Sauvons nos petits cours d'eau !

 

28 octobre 2006

Dans le cadre d'un programme européen (LIFE Nature), le Parc naturel régional du Morvan réalise actuellement des travaux de préservation de l'environnement sur des petits cours d'eau. Ils ont pour objectif l'amélioration de la qualité de l'eau et de l'habitat d'espèces animales devenues rares à l'échelle européenne, comme l'écrevisse à pattes blanches, la lamproie de Planer ou la moule perlière.

L'écrevisse à pattes blanches est rare et préservée.

Les travaux, réalisés en accord avec les propriétaires et les locataires des parcelles de terrain où coulent ces ruisseaux, sont variés : mise en place de clôtures, d'abreuvoirs, de ponts, replantation d'arbres, restauration du lit du ruisseau, réaménagement de canaux de dérivation d'étangs. Ces travaux ont lieu sur les communes de Dun-les-Places, Brassy et Champeau-en-Morvan mais aussi dans le Châtillonais et en Franche-Comté, avec d'autres partenaires du programme.
Les expériences menées seront évaluées pour mesurer les bénéfices sur la faune des cours d'eau et pourront ainsi servir d'exemples à reproduire.

© Le Bien Public


  
 

Musique en voûtes
des souvenirs inoubliables

 

6 septembre 2006

Un théâtre d'événements culturels et musicaux s'est déroulé dimanche à Saint-Léger-de-Fourches à l'occasion de la 13e édition de Musiques en Voûtes.

Le président, le professeur Jean-Claude Horiot, a ouvert cette journée de manifestations. Tout au long de l'après-midi, les animations se sont succédé. René Ribes a débuté avec une conférence sur l'église devant un public très intéressé. La visite du parc « remarquable » a ensuite été suivie par 80 personnes qui se sont pressées pour découvrir ce superbe jardin où poussent des arbres régionaux et exotiques ainsi que de beaux arbustes vivaces à fleurs, le tout entretenu par René Ribes.

Le quatuor Phoebus, des jeunes de moins de 20 ans pour la plupart plongés dès le plus jeune âge dans la musique, élèves du violoniste, Luigi Vecchioni titulaire d'un prix de virtuosité au conservatoire de Genève, interprétait ensuite une très belle œuvre de Prokofief, le quatuor n° 2 op 92 qui n'enthousiasmait pas moins 100 personnes à l'église.

La conférence d'Hervé Louis sur la forêt d'hier et d'aujourd'hui a intéressé également un grand nombre de personnes. Il est vrai que la forêt morvandelle a des ressources inestimables dans un environnement envié.

Puis Mozart a de nouveau en enflammé le public (130 personnes). Le quatuor Manfred a interprété des pièces peu ou pas du tout connues. Le public a suivi avec passion le programme.

Musique en voûtes a créé l'événement.

Ces musiciens de talent ont des parcours de virtuoses d'où la légitime fierté de recevoir cette excellence à l'église de Saint-Léger grâce à l'initiative du Comité champellien des Fêtes et des Loisirs.

La fête était placée sous le signe de la convivialité et les grands moments vécus resteront dans les mémoires

Des habitants de Champeau et Saint-Léger ont été nommément remerciés par le professeur J-C Horiot pour leur collaboration à cet événement.

© Le Bien Public


  

 

Les F... en concert

 

5 mai 2006

Le comité champellien des fêtes et des loisirs a organisé samedi soir avec l'aide du conseil général et du Lions Club, un concert à l'espace de rencontres et de loisirs de Champeau-en-Morvan : "Les F...en concert".
Claire Parmentier au piano, Isabelle Parmentier au violon et Sylvie Boudot, soprano, ont interprété Clara Schumann, Fanny Mendelssohn, Franziska Lebrun, Louise Adolpha Le Beau, Lili Boulanger, M.T. von Paradis, Pauline Viardot, Augusta Holmes, particularité guère fréquente de femmes en récital interprétant des compositrices féminines.

Les F... en concert ont charmé le public.

Une soirée d'une grande qualité

A chaque pièce, l'une ou l'autre des interprètes a lu au public de belles lettres : ironiques, compatissantes, cruelles, scandaleuses, sympathiques, élogieuses, croustillantes, très drôles, traduisant bien le contexte historique et sociologique des conditions de travail et de plus ou moins reconnaissance de ces femmes compositrices.
Les interprètes des F..., très élégantes, jeunes et belles, reçurent de nombreux compliments et applaudissements. Instruments et voix furent un régal pour le public très proche de la scène : un vrai concert de salon avec du mobilier ancien, des bouquets de fleurs, des tapis, des cadres avec photos de compositrices, des présentoirs avec des compositions écrites rappelant le travail des compositrices ou et interprètes qui travaillent dur leur musique, une table où était servi du thé pour les instrumentistes et la chanteuse qui a su, pour sa première à Champeau, enthousiasmer le public.
Le style de leur manière de parler au public faisait qu'il y avait une communication réciproque comme lors des concerts du XVIIIe siècle qui ne se faisaient qu'en présence d'amis ou de relations. A Champeau, cette reproduction fut une réussite !
Une ambiance donc exceptionnelle de convivialité pour un public plus rare que d'habitude à l'église de Saint-Léger-de-Fourches. L'acoustique de la nouvelle salle rénovée laisse penser que d'autres spectacles pourront y être organisés.
Des membres du Lions Club étaient présents. Ils soutiennent financièrement l'organisation des concerts de Champeau au regard de leur grande qualité. Rappelons que le conseil général depuis 3 ans reconnaît aussi ce type de concert et aide financièrement le comité champelien des fêtes et des loisirs.

© Le Bien Public


  
 

Le village innove et rénove

 

29 mars 2006

Mairie et espace de rencontres et de loisirs
Samedi matin, les locaux rénovés de la mairie et de l'espace de rencontres et de loisirs de Champeau-en-Morvan ont été inaugurés officiellement par le maire, Maryse Bollengier, entourée de son conseil municipal.

La cérémonie s'est déroulée en présence de très nombreuses personnalités qui ont témoigné leur attachement à la petite commune morvandelle. Ce fut l'occasion de découvrir le nouveau visage de tout un bâtiment communal mais également un système de chauffage innovant : la géothermie, énergie encore peu utilisée dans la région mais qui semble avoir un bel avenir devant elle.

la commune devient un exemple

Dès 2002, l'informatisation du secrétariat de mairie a mis en évidence la nécessité d'une mise à jour de l'outil de travail pour un meilleur confort et un meilleur service. Les premiers avant-projets et estimatifs seront établis cette même année.
Entre temps, la rénovation du petit patrimoine rural constitué par les lavoirs de Saint-Léger-de-Fourches et de Montabon a été entreprise et achevée en 2003, soulignant encore la vétusté des bâtiments de la mairie et de la salle des fêtes.

la salle des fêtes et la mairie rénovées ont été inaugurées officiellement (photo E. Berthier)

A l'automne 2003, un nouveau projet d'agencement et de nouveaux estimatifs sont remis à l'ordre du jour du conseil municipal pour aboutir début 2004 au lancement des appels d'offre et des demandes de subventions. Après une première réunion avec le cabinet d'architecture et les entreprises en janvier 2005, les travaux commenceront en mars pour s'achever en octobre.
Des aménagements supplémentaires repousseront au tout début janvier la réintégration du secrétariat de mairie dans les nouveaux locaux mais le goûter des anciens de la commune avait pu bénéficier de la salle des fêtes dès la mi-décembre. La coordination, la réalisation, les délais et la qualité des travaux ont donné entière satisfaction. Les relations avec tous les intervenants ont été confiantes et sereines.
Le choix du chauffage géothermique a suscité beaucoup d'intérêt et de curiosité à l'heure où l'utilisation d'énergies renouvelables s'impose par responsabilité citoyenne et souci de développement durable, et rejoint les préoccupations plus immédiates liées à l'envolée du coût des énergies fossiles.

encore des projets

La commune champelienne a engagé une nouvelle tranche de travaux de rénovation des bâtiments communaux en prévoyant pour 2006, le ravalement des façades de la mairie et de la salle, une rampe d'accès pour personnes à mobilité réduite, un aménagement du local de rangement dans la cour de la mairie et la réfection du plafond de la chapelle de Champeau-en-Morvan.
L'affectation de la salle de classe fermée depuis le 1er septembre 2004 fera également l'objet d'une réflexion, peut-être dans le cadre d'une future opération Cœur de village.
Assistaient entre autres à cette inauguration, Anne-Catherine Loisier, conseiller général et régional, François Sauvadet, député.

© Le Bien Public


  
 

Divertimento en concert à l'église

 

22 septembre 2005

La chorale pollienne Divertimento a donné un concert gratuit samedi soir à l'église de Saint-Léger-de-Fourches, où de nombreuses personnes s'étaient réunies. Divertimento existe depuis 1992. Tous les choristes sont originaires de Pouilly-en-Auxois et chantent sous la direction d'Emmanuel Aubry qui dirige l'école de musique de Pouilly-en-Auxois mais aussi plusieurs chorales.

Divertimento interprète essentiellement de la musique sacrée très souvent avec des musiciens mais également a capella. A l'église de Saint-Léger-de-Fourches où elle est venue pour le plaisir de chanter, la chorale a interprété des pièces sacrées de la renaissance en Europe mais aussi Missa quator vocum de Domenico Scarlatti et des motets de Alessandro et Domenico Scarlatti.

© Le Bien Public


  
 

Anciens élèves : comme frères et sœurs

 

9 septembre 2005

Depuis 15 ans, les anciens élèves de l'école de Champeau-en-Morvan qui avaient M. et Mme Lacroûte comme instituteurs se retrouvent chaque année avec leurs épouses et époux à l'occasion d'un repas convivial. Cette année 22 camarades se sont retrouvés autour d'un somptueux banquet. Parmi eux, certains venaient du Nord, de la Mayenne, de la région parisienne. En revanche, 7 étaient absents pour diverses raisons. Tout cela, il est vrai, s'appelle la fidélité et ce petit monde attend avec impatience l'année suivante pour se retrouver.

Réunis comme des frères et sœurs chez Reine au Maupas (photo E.B)

© Le Bien Public


  

 

Sur des airs d'opéra

 

1er septembre 2005

L'orchestre de chambre philharmonique Dijon-Bourgogne a donné un concert dimanche après-midi à l'église de Saint-Léger-de-Fourches à l'invitation du comité champellien des fêtes et des loisirs. Près de 80 personnes ont assisté à cet intermède musical de qualité qui a charmé le public dès les premières minutes.
Créé en octobre 2003, l'orchestre de chambre philharmonique Dijon-Bourgogne réunit une vingtaine de musiciens qui ont rejoint l'OCPDB pour l'excellent niveau artistique de son travail. Ils y apportent leur richesse et leur énergie et y trouvent une satisfaction musicale qu'ils ont plaisir à partager avec un auditoire captivé.

Près de 80 personnes assistaient au concert.
(photos Élisabeth Berthier)

Les œuvres qui ont été présentées pour ce concert font partie des plus belles ouvertures du répertoire de l'opéra.
Chacune de ces ouvertures a plongé le public à une vitesse vertigineuse dans l'atmosphère de l'opéra qu'elles introduisent, jouant successivement avec rires et larmes et alternant la comédie de l'opéra buffa et le drame de l'opéra seria. Les transcriptions pour dixtuor à vent réalisées par Paul Frizot ont été accomplies dans un souci constant de conserver ces contrastes dramatiques propres à l'opéra qui rendent leur écoute si passionnante.

L'orchestre de chambre philharmonique a charmé le public.

© Le Bien Public


  
 

Rénovation de la mairie : atout géothermie

 

21 juillet 2005

Dans le cadre de la rénovation de sa mairie, la commune de Champeau-en-Morvan a opté pour un chauffage par géothermie. Le principe de la géothermie est de puiser la chaleur stockée dans la nature (l'eau, l'air, le sol) et de la restituer dans le bâtiment à chauffer par le biais d'une pompe à chaleur. L'ensemble de ce système fonctionne sur le principe d'un réfrigérateur, en produisant l'effet inverse.

Un captage de chaleur dans le sol

En ce qui concerne la mairie de Champeau-en-Morvan, il a été décidé d'aller capter cette chaleur dans le sol. Il y a quelques jours, une société spécialisée a réalisé deux forages de 80 m de profondeur sur un diamètre de 16 cm permettant ainsi de récupérer des calories gratuites. Il faut savoir en effet qu'à partir de 15 m, le sol a une température constante de 12 degrés centigrade environ et ceci, quelle que soit la saison.
Ces calories puisées dans le sol seront transmises à un fluide calorigène dont la température d'ébullition très basse permet, en passant par différentes phases, évaporation, compression, condensation, et ainsi la restitution de l'énergie concentrée, de manière à alimenter un plancher chauffant basse température.

Deux forages ont été réalisés par une entreprise spécialisée.
(photo E.B.)

La commune de Champeau-en-Morvan a opté pour cette solution pour trois raisons. L'énergie géothermique constitue une énergie économique, affranchie de toute politique pétrolière. En effet, pour 1 kW/h d'énergie électrique consommée, 4 kW/h de chaleur sont délivrés pour le chauffage en pompant 3 kW/h gratuit d'énergie captés dans le sol. Cette énergie est confortable avec une émission par plancher chauffant basse température. Enfin, l'énergie géothermique est une énergie propre et renouvelable, sans combustion, sans consommation d'énergie fossile, sans émission à effet de serre. Enfin, si le coût d'installation est sensiblement supérieur à celui des systèmes plus traditionnels, la commune espère un retour sur investissement par rapport au chauffage précédent, dans les 4 ans.

© Le Bien Public


  
 

Une affaire de famille

 

11 juillet 2005

Le comité champellien des fêtes et des loisirs a organisé, avec l'aide du conseil général, un concert en l'église de Saint-Léger-de-Fourches, intitulé « Deux heures musicales ». Cette soirée, très prisée du public, était animée par la famille Parmentier, famille de musiciens très connue dans la région : Claire, professeur de piano, était tout naturellement au piano, ainsi que Jérémie, 13 ans, dont c'était le premier concert en public. Isabelle, professeur à l'école de musique d'Avallon et de Saulieu et Christian, ténor, soliste à l'opéra de Dijon et directeur de l'ensemble « A plectre » des Hauts-de-Seine, étaient au violon.

La famille Parmentier a charmé le public.
(photo Élisabeth Berthier)

Ce concert, au programme dense et varié, a été très applaudi.
Le public, enthousiaste, a tout de suite été conquis par l'ensemble des morceaux interprétés. L'église, superbement fleurie pour l'occasion, a accueilli de nombreux jeunes et enfants, mais aussi de fidèles amateurs de musique classique et des mélomanes avertis. Notons également que plus de la moitié des Champelliens assistait à cette soirée.

© Le Bien Public


 

 

Communauté de communes de Saulieu
Balade au bord de l'eau

 

14 juin 2005

Dans le cadre des actions menées en faveur des enfants et des jeunes, la communauté de communes de Saulieu organise actuellement un mini-stage nature et photographie pour les enfants et les adolescents de son territoire.
Après une 1re rencontre à Thoisy-la-Berchère où les enfants sont partis à la recherche de fossiles et ont rencontré par la même occasion un collectionneur de minéraux, M.Boutillon, une seconde à Molphey où 5 jeunes ont pu découvrir le petit patrimoine de la commune et rencontrer un artisan, Didier Pasquet, c'est à Champeau-en-Morvan que l'équipe de jeunes aventuriers s'est retrouvée la semaine dernière, entourée de Maude, responsable enfance-jeunesse à la communauté de communes de Saulieu, et de Jean-Claude Houbin de La Motte-Ternant.

La faune et la flore des étangs ont été observées.
(photo Élisabeth Berthier)

Tous se sont rendus au bord de l'étang de M.Léger qui accueille régulièrement des groupes d'enfants dans le cadre des différentes animations qui peuvent être proposées. La flore et la faune ont été observées. Les enfants ont été émerveillés par le spectacle des énormes carpes qui viennent manger sur le bord. Ils ont également pêché et ramassé grenouilles et têtards et découvert les « azerottes », larves de libellules, ainsi que les reinettes arboricoles qui ne sont dans l'eau que pour se reproduire et qui ont des ventouses sous les pattes pour grimper.
Au cours de cet après-midi qui a pour but d'éveiller la curiosité des jeunes, des photos ont été prises. Elles seront ensuite exploitées et une exposition sera organisée à l'issue des 6 séances prévues au fil des villages. Cette exposition circulera dans les communes.

© Le Bien Public

 

 

 

Etang de Moulin-Morin : 2 500 kg de poissons

 

8 novembre 2004

L'étang de Moulin-Morin, près de Champeau-en-Morvan, vient d'être vidé et pêché mais n'a pas donné les résultats escomptés : les carpes étaient trop grosses et les brochets trop petits.
La pluie des derniers jours a sans nul doute perturbé la vidange et les poissons en ont profité pour se caler ou s'envaser. Néanmoins, près de 2 500 kg de carpes, brochets et autre friture ont pris la direction du « tombereau » où l'équipe mise en place pour la seconde fois en 10 ans par Yves Mignot et ses amis du club Evasion Morvan les réceptionnait pour les trier.
Beaucoup furent remis à l'eau après s'être montrés au grand jour et les carpes de 13 à 18 kg firent l'admiration du public venu très nombreux sur les lieux. Bien des visiteurs auraient d'ailleurs voulu repartir avec un poisson mais il n'y en eut pas pour tout le monde.

Les pluies de ces jours derniers ont perturbé la vidange.
(photo Élisabeth Berthier)

Les carpes avaient trop profité et les gros brochets restèrent dans le ruisseau : le but de cette vidange étant surtout de faire le point après 5 ans.
Cela n'entama pas pour autant l'ambiance conviviale qui régna toute la matinée et à la buvette tous se régalèrent avec la friture.
Cet étang « fondé en titre » permet d'être vidé pour toute activité piscicole et le poisson récupéré peut être commercialisé par un pisciculteur agréé.

© Le Bien Public

 

 

 

Clair Obscur en concert

 

31 août 2004

L'ensemble Clair Obscur a été accueilli par Luce Pyot, du Comité des Fêtes .

A l'invitation du comité champellien des fêtes et des loisirs, l'ensemble Clair Obscur s'est produit en concert samedi soir à l'église de Saint-Léger-de-Fourches. Une cinquantaine de personnes, parmi laquelle des fidèles aux concerts champelliens, s'étaient déplacés pour l'occasion.
C'est Luce Pyot qui accueillit l'ensemble composé de Sylvie Monot, mezzo soprano, Sylviane Decologne, pianiste et Elysabeth Decologne à la contrebasse, qui interpréta le récital Per profana ad sacram musucam. Cet ensemble aime à faire partager sa passion, faire découvrir des œuvres de qualité et mettre en valeur des sites anciens comme l'église de Saint-Léger-de-Fourches. Le programme proposé était une réelle promenade allant de la musique profane à la musique sacrée à travers des extraits d'opéras, d'oratorios, de maîtres tels que Haendel, Vivaldi, Pergolèse, Purcel, Porpora.

© Le Bien Public

 

 

 

Monument aux morts de Champeau-en-Morvan

 

12 mai 2004

(photo Élisabeth Berthier)

Lors du pèlerinage du comité d'entente des Anciens combattants de Saulieu, une halte a été faite au monument aux morts de Champeau-en-Morvan où une gerbe a été déposée par un jeune Champelien, Alexis.
Hommage solennel et recueillement ont ponctué cette commémoration.

© Le Bien Public

 


 

 

Retrouvailles : comme autrefois à l'école...

 

12 septembre 2003 

les anciens élèves de M. Lacroûte réunis (photo Élisabeth Berthier)

A l'initiative de M. Mangematin, les anciens élèves de M. Lacroûte, ancien instituteur de l'école de Champeau-en-Morvan, se sont retrouvés cette année encore autour d'un repas à Thoisy-la-Berchère chez Robin. C'est la 14e année que ces aînés se retrouvent. Une fois par an, ils sont toujours présents, des nouveaux sont arrivés pour le plaisir de se retrouver. D'autres ont dû quitter la joyeuse équipe pour raison de santé mais ils ne sont pas oubliés, tout comme les bons souvenirs qui sont partagés et rappelés avec nostalgie chaque année en septembre. Samedi dernier, ils étaient 34 anciens élèves des années 1940 à 1954 à se retrouver gaiement pour une belle journée conviviale.

© Le Bien Public

 


 

Rentrée réussie !

 

8 septembre 2003 

Sept élèves de 4 à 10 ans ont repris le chemin de la petite école de Champeau-en-Morvan.
Tous sont regroupés dans la classe unique dont s'occupe Jean-Paul Laligant depuis 1982. L'ambiance qui règne dans cet univers rural est particulière. On est bien loin du stress des grandes villes et des écoles qui accueillent un grand nombre d'enfants.
Là, les petits Champelliens, qui viennent essentiellement des hameaux et qui empruntent donc le ramassage scolaire, forment une famille au sein de laquelle l'ambiance est conviviale. Et puis, l'effectif permet à chacun des enfants d'être pris en charge individuellement par l'instituteur et c'est un réel atout.

l'école, lieu de vie très important pour le village (photo Élisabeth Berthier)

Véritable émulation mais aussi occasion de se retrouver avec d'autres enfants, l'école de Champeau-en-Morvan se retrouvera cette année encore avec les écoles des villages de Montlay-en-Auxois, Thoisy-la-Berchère et Villargoix. Les matières artistiques, les langues vivantes mais aussi le sport seront ainsi appris ensemble.

© Le Bien Public

 


 

Champeau : succès de la pétanque 

 

18 août 2003 

Le comité champellien des fêtes et des loisirs organisait dimanche un concours amical de pétanque.
24 doublettes se sont affrontées sur le parking de la chapelle du village.

1er concours / Demi-finale : Joëlle-Gilles bat Jean-Luc-Jean-François. Genevois bat Dany-Plume. Finale : Genevois bat Joëlle-Gilles.
2e concours / Demi-finale : Michel-Sylvain bat Stéphane et Doudou-Jean-Marc bat Tomy. Finale : Michel-Sylvain bat Doudou-Jean-Marc.
3e concours / Finale : Puech-Eric bat Mireille-André.

les vainqueurs du concours jeunes (photo E. Berthier)

Concours jeunes : il a été gagné par Soline et Alain, le frère et la sœur en résidence secondaire à Champeau-en-Morvan, fiers de montrer leur trophée devant les petits amis, adversaires d'un après-midi.

© Le Bien Public

 


 

Rifles du Comité des Fêtes : Première réussie 

 

27 février 2003 

Nouveauté, le Comité des Fêtes de Champeau-en-Morvan organisait, dimanche après-midi, des rifles. Plus connus du côté Morvan, les rifles sont en fait un loto au cours duquel les joueurs sont invités à acheter un carton pour chaque partie. Soixante-neuf personnes se sont pressées pour essayer de gagner un des 42 lots mis en jeu : lecteur DVD, micro-ondes, cocotte minute, sac Ted Lapidus, cuiseur vapeur, pendule murale, jambons, rosettes...

 69 joueurs ont tenté leur chance au loto du Comité des Fêtes (photo Élisabeth Berthier)

C'est dans une ambiance très animée que les joueurs venus de la région mais aussi de Dijon ont passé cet après-midi ponctué d'un goûter offert par le Comité des Fêtes.

© Le Bien Public  


 

 

Fête de la Saint-Léger : la tradition perdure  

 

11 octobre 2002 

Dimanche dernier, les habitants de Champeau-en-Morvan ont fêté Saint-Léger, leur saint patron, qui occasionnait autrefois fêtes de familles et retrouvailles autour de banquets mémorables.
Aujourd'hui, c'est le comité des fêtes et des loisirs qui a repris le flambeau. Un bal était au programme de la soirée avec l'orchestre de Gérard Puech, l'enfant du pays et en guise d'accueil amical, le verre de l'amitié était offert à tous.

Le Comité des Fêtes a offert le verre de l'amitié (photo Élisabeth Berthier)

Pour le comité des fêtes, cette fête patronale est un temps fort de la vie champelienne à ne pas oublier : tradition oblige !

© Le Bien Public


 

 

Concert à St Léger de Fourches

 

5 juin 2002 

Vendredi dernier a eu lieu en l'église de Saint-Léger-de-Fourches, un très beau concert de musique classique auquel une quarantaine de personnes assistaient. Cette soirée était proposée par Holger Papsdorf et Dorothée, installés à Eschamps depuis quelques années avec leurs enfants.

Chaque été, ces musiciens allemands organisent chez eux des petites fêtes pour les habitants du village, mais, cette fois-ci, c'est avec leurs amis allemands qu'ils proposaient un concert. Plusieurs styles de musique ont été joués lors de cette soirée. Baroque, Moyen-Age, Renaissance mais aussi classique ont été interprétés avec talent à la flûte à bec. Le concert s'est terminé par un voyage à New-York avec quatre pièces d'Alla Rosenbeck écrites en 1970.

© Le Bien Public 


 

 
Sport et solidarité :
le relais des écoliers
 

29 janvier 2002 

Les élèves du regroupement des écoles de Champeau-en-Morvan, Montlay-en-Auxois et Thoisy-la-Berchère qui se réunissent chaque jeudi pour effectuer du sport, ont participé au relais des écoliers de Thoisy-la-Berchère pour donner le relais aux élèves de Vic-sous-Thil. Lors du relais des écoliers, le ramassage des bouchons a été effectué aux fins de recyclage. L'école de Villargoix en a déposé 72 kg !

© Le Bien Public 

 

 

  

https://www.stleger.info