Emmanuelle, St Léger les Vignes - Alain, St Léger de Montbrillais
Christophe, St Léger sous Cholet

 

 

 marcheurs du dimanche matin

 

 

 

 

nous, les amoureux (1/2) : Lucie et Laurent
St Léger les Authie

 

 

Robert et Suzanne, de St Léger près Troyes

 

 

  en chanson

 

 

toujours en chanson

 

 

 Françoise

 Serge et Simone : rapprochement
entre St Léger près Pons
et St Léger les Paray !

 

 

 

 

 les stands de présentation
des St Léger...

 

 

 ... et de dégustation !

 

 

 

 

trois maires trinquant : Jean-Yves, St Léger des Prés
Christian, St Léger près Troyes - Edouard, St Léger 06

 

 

tout sourire : Jeanne, St Léger de Montbrillais,
et Joanny, maire honoraire de St Léger les Paray

 

 

  Raymond et Madeleine, St Léger-Martragny,
et Marie-Thérèse, St Léger les Paray

 

 

Joseph, ancien maire de St Léger sur Sarthe,
reçoit son lot de la Tombola des mains de Daniel, St Léger les Domart

 

 

André, de St Légier-La Chiésaz, apprécie par avance le sien :
un magnum de Gevrey-Chambertin offert par St Léger du Bois

 

 

trois amis : Anita, St Léger le Guérétois
Nathacha, La Chapelle-Iger - Christophe, St Léger sous Cholet

 

 

Alain, St Léger de Montbrillais,
en grande discussion avec Michel, St Léger en Gaume

 

 

  nous, les amoureux (2/2) : Christian et Jacqueline,
St Léger près Troyes

 

 

  Christophe et Chantal, St Léger sous Cholet,
et le dos fleuri de Madeleine, St Léger-Martragny

 

 

 

Il n'y a pas qu'un "Saint-Léger" !

SAINT-LEGER-LES-AUTHIE

Tous les deux ans à la Pentecôte, des habitants de communes portant le nom de Saint Léger et réunies en association se retrouvent. Cette année, le rendez-vous des Léodégardiens a été donné en Charentes.

Pendant le week-end de la Pentecôte, hélas amputé d'une journée, 500 Léodégariens - de Léodégar qui, en latin, veut dire Léger - se retrouvaient à Saint-Léger-près-Pons dans les Charentes. Ils venaient de 27 des 73 communes répertoriées en Europe.
L'association, qui réunit plus de cinquante de ces villages, date de 1996, à l'initiative de Christophe Ripoche, l'instituteur d'un Saint-Léger, qui entreprit sur minitel avec ses élèves une recherche des communes portant le nom de Saint-Léger.
Au fil des rassemblements -c'était le 5e- les Léodégardiens d'ici et d'ailleurs sont devenus des amis. Si les treize habitants de Saint-Léger-les-Authie découvraient pour la plupart cette belle région des Charentes, ils n'avaient pas l'impression d'arriver en terre inconnue. Un véritable réseau d'amitié s'est créé qui se manifeste bien au-delà des rassemblements.

l'équipe de Saint-Léger-les-Authie

2007 : rendez-vous en llle-et-Vilaine

Les Charentais avaient à cœur de faire découvrir leur région : la ville gallo-romaine de Saintes, la côte et l'estuaire de la Gironde. La gastronomie faisait partie du voyage. Mouclade au pineau, mojettes (haricots) charentaises, galette charentaise ont surpris les palais.
Les invités n'étaient pas venus les mains vides et ceux de la Somme avaient les bras chargés de bouteilles de jus de pomme et de cidre, de gâteau battu et... de plants de pommes de terre. Il paraît que la "Désirée", la "Charlotte" et autre "Franceline" se sont très bien acclimatées aux jardins charentais !
La coutume veut que les régions s'opposent en quelques joutes, histoire surtout de parfaire une convivialité qui aura l'occasion de revivre en 2007 à Saint-Léger-des-Prés en llle-et-Vilaine.

De notre correspondante Geneviève Masson
Le Courrier Picard - samedi 28 mai 2005

 


 

Marie-Josée Jacquemont,
coordinatrice pour la région Nord

 

Marie-Josée est l'une des douze coordinateurs et coordinatrices de région. Elle représente la région 3, c'est-à-dire la Belgique, la Picardie et le Nord. Le voyage comportait pour elle d'assister à l'assemblée générale présidée par Alain Robert d'un Saint-Léger, bien sûr, celui de Montbrillais dans la Vienne, et sous le regard bienveillant de la mascotte, un sanglier ardennais.
La responsable picarde vit ces rassemblements avec bonheur. "Nous nous sommes fait de nombreux amis que nous recevons ou que nous allons voir. C'est cette amitié qui est formidable" dit-elle.
Peut-on espérer un jour un rassemblement à Saint-Léger les Authie, parmi sa petite centaine d'habitants? "Si nous ne manquons pas de curiosités à faire découvrir, la logistique pour accueillir et loger 500 personnes demande qu'on y réfléchisse avant de se lancer dans l'aventure" estime Marie-Josée.

Marie-Josée, active représentante de la région Nord

L'an prochain, les assises se dérouleront à Saint-Léger-la-Chiésaz en Suisse. Une belle escapade en perspective pour les responsables.
Le département de la Somme compte quatre Saint-Léger : Saint-Léger-les-Authie, Saint-Léger-les-Domart, Saint-Léger-sur-BresIe et Domléger, autant de sites qui auraient reçu la visite de l'Évêque d'Autun.
Tombé en disgrâce par les aléas de la politique du moment, Saint-Léger fut décapité dans une forêt de l'Artois, à Sus-Saint-Léger, dans le Pas-de-Calais, à la limite de la Somme. Il fut un temps inhumé à Lucheux. La cathédrale Saint-Vaast, à Arras, garde la tête du Saint dans un magnifique reliquaire.

G.M
Le Courrier Picard - samedi 28 mai 2005

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Morvandiau de Paris
juillet-août 2005

http://www.lamorvandelle.org

La Morvandelle :
réunir le Morvan des villes
et le Morvan des champs

 

 

les photos de la fête

l'Assemblée Générale - les nouveaux Léo

le Concours de la Chanson des St Léger - les jeux

 

 

http://www.stleger.info